Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

1 mai 2021 6 01 /05 /mai /2021 13:48

Faubourg Marigny - mars 2021 - 524 pages

Traduit de l'américain par Typhaine Ducellier

Lilly a quitté Blackwood Manor de force quand elle était enfant, Julia de son plein gré à l'adolescence. Nous sommes en 1930 quand commence l'histoire et 1950 quand elle se termine. Deux histoires, deux décennies  et un lieu commun :  une propriété dans l'état de New York appelée "Blackwood Manor". Quel est le lien entre les deux histoires ? C'est ce que nous découvrons au fil du roman, sachant qu'un secret de famille nous est dévoilé à la toute fin.

Une grande partie du roman se déroule dans milieu du cirque. Ellen Marie Wiseman nous décrit un univers où la violence envers des animaux est monnaie courante. C'est aussi l'époque où l'on exhibe ceux qui ont le malheur d'être nés différents. Le cirque achète parfois à des parents peu scrupuleux des enfants qu'ils exploitent comme bêtes de cirque. Lilly n'est pas comme les autres enfants. Vous devinez son destin.

Sur l'univers du cirque, j'avais lu et beaucoup aimé, il y a quelques années "De l'eau pour les éléphants" de Sara Gruen. Je ne suis pas aussi enthousiaste sur "La vie qu'on m'a choisie". Les pages de ce pavé se tournent toutes seules mais j'attends plus d'un roman. Quand on lit beaucoup, on devient exigeant tant sur le fond que sur la forme. La construction est très classique. Un chapitre est consacré à l'une des filles, le suivant à l'autre. L'écriture est assez plate et le secret de famille se devine assez vite. Je suis sans doute un peu trop sévère avec ce roman qui a de très bonnes critiques sur Babelio. Il a visiblement trouvé son public. 

Vous trouverez d'autres avis sur ce livre ici

Lu dans le cadre d'une opération "Masse Critique" organisé par Babelio".

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

gambadou 13/05/2021 18:10

Beaucoup aimé aussi "de l'eau pour les éléphants"

sylire 14/05/2021 15:25

@Gambadou : le film est très bien aussi...

Alex-Mot-à-Mots 04/05/2021 10:41

J'ai toujours hésité à lire De l'eau pour les éléphants, mais je me laisserai bien tenter, finalement.

sylire 05/05/2021 12:57

@Alex : je pense qu'il pourrait te plaire.

Géraldine 03/05/2021 11:46

Si c'est un pavé et qu'en plus il y a des descriptions de maltraitance animale, ce roman n'est pas pour moi. De plus , j'ai toujours "de l'eau pour les éléphants" dans ma PAL...

sylire 03/05/2021 20:17

@Géraldine : il y aussi des scènes de maltraitance, malheureusement. Mais le roman est très bon.

Cristie 02/05/2021 19:18

Je note plutôt de l'eau pour les éléphants !

sylire 03/05/2021 20:18

@Christie : tu fais bien !

manou 02/05/2021 19:11

En effet j'en ai lu de bonnes critiques et je l'avais noté dans mon carnet de lecture, du coup tu me fais douter ! En principe j'aime les secrets de famille mais encore faut-il que le livre soit intéressant à lire, que les secrets soient bien gardés et que la construction soit agréable à découvrir...je n'ai rien contre une construction classique si je m'attache aux personnages. A voir donc et merci pour ta chronique

sylire 03/05/2021 20:18

@Manou : il y a des gens qui ont aimé et même beaucoup... Tout dépend ce que l'on recherche dans un livre.