Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

12 juin 2021 6 12 /06 /juin /2021 13:20

Audiolib 2021 - traduit par Jean Esch - Lu par Benjamin Jungers

Jack McEvoy est un chroniqueur judiciaire du Rocky Mountain News. Quand son frère jumeau, inspecteur de police, est retrouvé mort dans sa voiture de service et que l'enquête conclut au suicide, Jack décide de faire des recherches en vue d'écrire un article. Il ne peut se résoudre à l'idée que son frère se soit suicidé. Certes, l'enquête qu'il menait lui donnait du fil à retordre mais il ne croit pas un instant que l'homme ait pu se supprimer. Pour les besoins de son article, il se plie en quatre pour avoir accès aux données du FBI qui font état d'une vague de suicides récents chez les policiers. Il se fait accepter de l'équipe qui investigue sur le sujet et apporte (plus que) sa contribution à l'enquête, qui s'avère extrêmement complexe.

Le rythme de la première partie du roman est assez lent. L'auteur prend le temps d'installer son histoire et de nous présenter les protagonistes, développant largement leurs états d'âme. Le rythme s'accélère dans la seconde partie. L'enquête se corse, les fausses pistes se multiplient mais Jack avance, inexorablement, vers la résolution de l'énigme. Du moins le croit t'il car les apparences sont parfois trompeuses...

Le poète est un roman que j'ai lu à sa sortie en France, en 1997. Je me souviens avoir apprécié ma lecture mais ce n'est pas le genre de roman que je relis habituellement. Il faut dire que je ne suis pas une grande amatrice de polars et que, de façon générale, je ne cherche pas à me replonger dans un ouvrage déjà lu. En le relisant plus de vingt ans plus tard, je ne me suis pas ennuyée une seconde car j'avais oublié l'intrigue et heureusement le dénouement.  Je suis contente d'avoir vécu l'expérience en audio, histoire de varier les plaisirs. Dans ce genre de roman, de construction plutôt classique, je préfère une lecture assez sobre et sans fioritures. C'est le cas de l'interprétation de Benjamin Jungers, que j'ai beaucoup appréciée.

Un bon polar lu dans le cadre du Prix Audiolib 2021

Challenge "Ecoutons un livre"

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Géraldine 15/06/2021 19:37

Un auteur comme Connelly reste une valeur sûre, même si je n'en n'ai pas lu beaucoup. On sait ce que l'on va trouver et on le trouve. J'ai encore 2 titres de lui dans ma PAL audio ! Un jour !

sylire 16/06/2021 21:29

@Géraldine : tu as raison, c'est une valeur sûre du polar. Je crois que j'en ai un également dans ma pile à lire.

Alex-Mot-à-Mots 15/06/2021 12:55

Ce n'était pas gagné d'avance.

sylire 15/06/2021 13:48

@Alex : effectivement, comme tous les polars en ce qui me concerne.

Luocine 15/06/2021 08:36

Amusant cette double rencontre avec un roman.

sylire 15/06/2021 13:49

@Luocine : oui, cela ne m'arrive pas souvent. C'est le prix qui en a été l'occasion.

cathe 14/06/2021 10:23

C'est amusant car je l'ai lu aussi à sa sortie et j'avais envie de le relire car le dernier Connelly met en scène Jack McEvoy... J'ai aussi un peu oublié l'intrigue...
Bon début de semaine :-)

sylire 15/06/2021 13:50

@Cathe : c'est amusant, oui. J'ai fait des recherches après avoir lu ton commentaire et j'ai vu qu'il y avait une trilogie autour de McEvoy. Je ne le savais pas. A l'occasion, je lirai les autres.

manou 14/06/2021 06:30

Une manière d'entrer dans le suspense comme si on y était :) Cet auteur est très connu mais je n'ai pas lu ce titre-là. Merci pour ton enthousiasme communicatif

sylire 15/06/2021 13:51

@Manou : oui, il est très connu. Dans le train, on voit beaucoup de gens qui le lisent (ou à la plage).