Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

16 août 2021 1 16 /08 /août /2021 12:10

10-18 (Phébus) - 186 pages - traduit de l'anglais par Karine Lalechère

"vous avez mangé autant que notre cochon le matin.
Il a souri. mary, permets-moi de te donner un conseil. ne compare pas ton employeur à un cochon.
oh. je voulais pas être malpolie. nous aimons beaucoup notre cochon.
ce n'est pas une raison. ton employeur est censé se situer au-dessus du cochon dans la hiérarchie des êtres vivants."

Ma pile à lire regorge de pépites. Il s'agit, pour la plupart, de livres repérés ici ou là puis dénichés dans un vide-greniers ou une boite à livres. C'est le cas de "la couleur du lait", que je voulais découvrir depuis longtemps et que j'avais prévu de lire pour le mois anglais. Je n'ai pas réussi à le finir dans les délais. Ce sera donc mon objectif PAL de juillet-août, dans le cadre du challenge proposé par Antigone.

Le roman commence par quelques lignes de présentation écrites par la narratrice, Mary. Ce qui frappe, à la lecture des premières pages, c'est le style. Pas de majuscules, une écriture toute simple et très imagée : "ceci est mon livre et je l'écris de ma propre main. nous sommes en l'an de grâce mille huit cent trente et un, j'ai quinze ans et je suis assiste à ma fenêtre. je vois beaucoup de choses. je vois les oiseaux qui piaillent dans le ciel. je vois les arbres je vois les feuilles".

Après cette page d'introduction, Mary nous raconte sa vie à la ferme, dans la campagne anglaise du Dorset. Ses parents ne sont pas riches et font travailler leurs filles. Le père est dur voire brutal quand on ne lui obéit pas. Mary pourrait ne pas être heureuse mais elle compose avec la vie telle qu'elle est, s'émerveillant des trésors de la nature et des échanges avec ses sœurs. Un jour, son père décide de la placer chez le pasteur Graham et son épouse. C'est un déchirement pour la jeune fille qui doit tout quitter du jour au lendemain pour l'inconnu. Ignorante et inculte, elle dispose toutefois d'une vivacité d'esprit et d'un naturel qui plaisent beaucoup au pasteur et à sa femme. Elle s'adapte peu à peu à sa nouvelle vie et quand l'occasion lui est donnée d'apprendre la lire, elle se jette corps et âme dans sa nouvelle passion. La mort de la femme du pasteur vient bouleverser l'équilibre trouvé par la jeune fille. Un autre chapitre de son histoire commence alors, d'un tout autre genre.

"La couleur du lait" est un roman très touchant, à l'image de la jeune narratrice. C'est le cœur serré que nous découvrons le destin de cette jeune fille à laquelle nous avons eu le temps de nous attacher. Il est difficile de parler de la deuxième partie du roman sans trop en dire. Je vous encourage donc à découvrir par vous-même la suite cette histoire.

Une ode à la nature et un très beau roman sur la condition féminine au 19ème siècle.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Antigone 28/08/2021 08:52

J'ai trouvé des merveilles dans les boites à livres !! Je connaissais plus l'autre couverture que j'ai vue en cherchant l'image de la tienne.

sylire 01/09/2021 22:09

Moi aussi je trouve des merveilles dans les boites à livres mais il faut regardé régulièrement et après trouver le temps de les lire !

kathel 18/08/2021 07:51

Ce qui est bien avec les pépites qui traînent longtemps dans les PAL (des copines) c'est qu'ils sont faciles à trouver en médiathèque !
Je le note donc ! ;-)

sylire 18/08/2021 22:21

@Kathe! : très juste :-)

Alex-Mot-à-Mots 17/08/2021 14:22

Une lecture bouleversante.

sylire 18/08/2021 22:20

@Alex : oui, c'et le bon mot.

Géraldine 17/08/2021 11:33

Les romans "ode à la nature" me plaisent de plus en plus. Donc à voir !

sylire 18/08/2021 22:20

@Géraldine : il est court en plus (que sais que tu aies ce format).

Aifelle 17/08/2021 07:32

Je n'ai pas vraiment remarqué ce roman, il y a des chances qu'il soit à la bibliothèque. A vérifier.

sylire 18/08/2021 22:20

@Aifelle : je pense qu'il te plairait.