Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

13 septembre 2021 1 13 /09 /septembre /2021 05:51

L'iconoclaste - 364 pages - mars 2021

"Seuls trois laïcs travaillaient aux Confins : Grenouille, le surveillant général, Étienne, l'intendant, et Rachid, notre professeur d'éducation physique. Le temps et la distance ayant adouci mes souvenirs, je dirai que Grenouille était un salopard de première, un fumier, une crevure."

Nous faisons la connaissance d'un homme qui joue du piano dans les gares. Il attend quelqu'un qui descendra du train, un jour peut-être. Puis nous remontons le temps et accompagnons un jeune garçon que l'on conduit dans un orphelinat après la mort tragique de ces parents et de sa sœur. Rien n'a préparé l'adolescent de seize ans à la vie qui l'attend ans ce lieu sordide appelé "les confins". Maltraitance, humiliation mais aussi amitié et amour seront au programme de ces années noires où le jeune homme va côtoyer "des diables et des saints". Pour ceux qui l'ont déjà lu, j'ai fait le rapprochement durant ma lecture avec "Nickel Boys" de Colson Whitehead.

"Ils étaient durs, ils étaient drôles, ils étaient sans victoires.
Mes amis.
Les soirs de tristesse, les soirs de vin aigre, je pense encore à eux."

Jean-Baptiste Andréa aborde le sujet de la maltraitance à l'égard des enfants avec beaucoup de d'humanité et de finesse. J'ai été prise aux tripes du début jusqu'à la fin de l'histoire, particulièrement prenante. Et quelle plume ! chaque roman de Jean-Baptiste Andréa est un petit bijou. Je dois aussi évoquer la fin de ses histoires, toujours surprenantes et réussies. Ce nouvel opus n'échappe pas à la règle. 

J'ai lu que l'auteur achevait, avec ce titre, sa trilogie sur le thème de l'enfance. J'avais effectivement relevé que le point commun entre ses trois livres était l'enfance. Je suis maintenant très curieuse de découvrir quel sera le thème de son prochain ouvrage. 

Voilà un roman que j'ai lu durant l'été et qui est sans nul doute mon coup de cœur de la saison estivale. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

V
oh j'ai tellement aimé cette lecture moi aussi ! Je suis cet auteur de près après avoir lu Cent millions d'années et un jour !
Répondre
S
@Violette : tout pareil que toi !
G
Comme Aifelle, je te fais confiance et fais une autre tentative! ;-)
Répondre
S
@Gwenaelle : j'espère que tu aimeras !
K
J'ai beaucoup aime aussi et cet été j'ai lu aussi Cent millions d'années et un jour qui m'a complètement conquise. Décidément j'aime cet auteur. Il me reste à découvrir Reine.
Répondre
S
@Krol : je l'ai peut-être un peu moins aimé que les deux autres mais il en vaut la peine !
G
Le thème de la maltraitance sur enfants me fait un peu peur... mais tu évoques un coup de coeur et beaucoup de finesse dans le texte... Donc à voir !
Répondre
S
@Géraldine : le thème est un peu dur mais il en vaut la peine. Et il y a de belles choses dans ce livre. Tout n'est pas noir.
K
Chouette ! il faudra que je le lise aussi !
Répondre