Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

15 février 2008 5 15 /02 /février /2008 18:32
  • Editeur : Actes Sud (Collection : Babel)

undefined

undefined

 
Dans cet ouvrage à forte résonance autobiographique, une femme écrivain nous fait vivre les quatre années qu'elle passe à combattre l'autisme de son enfant. Elle consacre ses journées à tenter de le sortir de son enfermement, à apaiser ses souffrances. Pour cela, elle n'hésite pas à entrer dans son monde étrange et effrayant. Refusant l'avis des spécialistes, elle se fie à ses intuitions, alternant les moments d'exaltation quand de petits progrès se font sentir et les moments d'abattement quand l'enfant régresse et que tout s'écroule.
 
Il y a une seconde histoire dans ce livre (une sorte de roman dans le roman) car cette maman, quand elle peut se libérer, essaye d'écrire. Le personnage principal de cette deuxième histoire s'appelle Blanche et sa vie est une tragédie. J'ai eu un peu de mal avec l'intrusion de Blanche dans "Le petit prince Cannibale", sans toutefois que cela gâche ma lecture.
 
Vous l'aurez deviné, j'ai beaucoup aimé ce livre qui parle si bien de l'amour maternel. Etre mère apporte beaucoup de bonheur mais c'est aussi une source de frustrations quand on doit s'oublier pour le bien de son enfant. C'est le choix douloureux de la narratrice quand elle met sa vie d'écrivain entre parenthèses pour se donner corps et âme à un petit prince qui souffre. 

"Il faut, Sylvestre, que j'accepte d'être moins exaspérée par tes crises de violence, ces ornières où tu tombes si souvent. Il faut que j'accepte de ne plus écrire, de remettre mon livre sans cesse à demain avec tout le malaise que cela fait naître en moi. Il faut que j'accepte enfin que tu me prennes tout et que tu ne me donnes presque rien."
 
Il convient de préciser que ce livre n'est pas uniquement un témoignage sur la difficulté d'élever un enfant autiste, c'est aussi une œuvre littéraire à part entière, d'une grande sensibilité.
 
Un livre qu'on ne peut quitter une fois commencé…
 
Merci à Florinette et Anne de m'avoir donné envie de découvrir Françoise Lefèvre Je ne vais pas m'arrêter là avec cet auteur, cela va de soit ! 

Ce livre a obtenu le Goncourt des Lycéens en 1990

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Isa 09/03/2009 10:16

Je n'ai pas le choix, c'est trop tentant, je l'ajoute à ma LAL. Elle augmente à une vitesse !!!

sylire 09/03/2009 18:58


@Isa : tu ne le regretteras pas !


Ys 11/03/2008 21:48

Hop ! Et voilà un livre de plus réservé à la bibliothèque !

sylire 12/03/2008 22:22

@Ys : C'est un bon choix !

Joelle 21/02/2008 17:53

Le thème est très intéressant et a l'air bien traité. Je l'avais déjà noté :) et tu ne fais que confirmer les autres avis !

sylire 21/02/2008 19:02

@Joelle : Je n'ai trouvé que des avis positifs sur ce livre dans la blogosphère !

ecaterina 19/02/2008 21:43

Merci pour la découverte. Je voulais offrir, depuis quelque temps, un livre à ma kiné qui a un enfant autiste. Pas un livre "medical", mais litteraire. Je vais voir si je trouve encore celui ci. Merci !

sylire 20/02/2008 22:40

@Ecaterina : C'est tout sauf médical. Je pense que cela pourrait te plaire.

béatrix 19/02/2008 15:14

Je l'ai lu il y a longtemps mais je trouve finalement bien de le faire connaître ..elle vit en Bourgogne cet écrivain formidable..tu n'as pas trop aimé le canapé rouge? J'ai trouvé l'idée quand même bonne mais c'est vrai qu'elle aurait pu approfondir les sentiements..bises Sylvie.

sylire 19/02/2008 19:12

@ Béatrix : Oui, je trouve que c'est bien de parler de livres publiés il y a un moment et de ne pas se focaliser sur les nouveautés. Pour ce qui est du canapé rouge, j'ai bien aimé tout de même, mais pas autant de d'autres c'est certain !Bises !