Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 23:06
Pocket 2007

undefinedNous sommes en 1969. Corentin Kermarrec sort de la prison où il est enfermé depuis 1944. Après avoir ressassé pendant des années les évènements qui ont fait son malheur, il n'a qu'une idée en tête, se venger.
 
En 39, il vivait dans une ferme du Finistère avec ses frères et sa jeune sœur. Avec la guerre, les conflits qui couvaient entre les frères ont pris de l'ampleur. L'un d'entre eux a choisi le camp de la résistance, un autre celui de l'occupant, tandis que Corentin, pacifiste, s'est concentré sur la ferme familiale. La jeune sœur, quant à-elle, a eu le malheur de tomber amoureuse d'un allemand….
 
Le contexte historique évoqué par ce livre est celui de l'occupation allemande en Bretagne pendant la guerre 39-45. Il est fait référence notamment à la collaboration de certains membres du Parti Nationaliste Breton avec les nazis. Certains d'entre eux, particulièrement zélés, servaient de rabatteurs à la milice allemande.  Je connaissais mal ces faits et j'ai trouvé très intéressant de faire quelques recherches sur cette période peu glorieuse de l'histoire des nationalistes bretons, une fois le livre terminé.
 
Si Hervé Jaouen se montre sans complaisance avec les collaborateurs, il pointe aussi du doigt une catégorie de résistants, opportuniste et sans scrupule. Il n'omet pas d'évoquer les graves débordements commis à la libération : justice expéditive, femmes tondues…
 
La ferme familiale de Corentin se situe à Huelgoat, en centre Finistère. Mes grands-parents tenaient une ferme dans la région à la même époque. J'ai donc pensé à eux tout au long de ma lecture. Le livre est truffé d'expressions en breton que j'avais un peu oubliées et que j'ai eu grand plaisir à retrouver.
 
J'ai beaucoup apprécié le rythme de ce roman, qui tient en haleine et contribue à faire de cette histoire une saga familiale très réussie.  

Vous trouverez également ce livre chez Yvon, que je remercie au passage de m'avoir conseillé ce livre.

Le site d'hervé Jaouen : http://www.hervejaouen.fr/index.php

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Daniel Fattore 17/02/2009 14:33

Tapez également dans ses polars, réédités sous des couvertures rouges et noires: c'est volontiers truculent, rapide et efficace, sans détour (voir par exemple "La Mariée rouge"). Personnellement, je suis fan. Un seul regret: ces petits livres sont introuvables en librairie en Suisse.

Eireann Yvon 16/03/2008 15:48

Coucou Sylvie.Remarques si Joëlle ne passe pas je passerais chez elle, enfin dans sa blogsphère!Nicole te passe le bonjour.Yvon

sylire 16/03/2008 15:59

Bonjour à Nicole. Bises à vous deux.

Eireann Yvon 16/03/2008 15:40

 Salut JoëlleJe suppose que tu parles de « L'adieu aux îles »?Il est à la médiathèque, et je peux te le prêter quand même!A bientôt.Yvon 

sylire 16/03/2008 15:42

Salut  Yvon ! Espérons que Joelle passera par là !

Joelle 12/03/2008 10:41

Je n'ai pas encore sauté le pas en lisant cet auteur ! Forcément, le livre qui me tente le plus n'est plus disponible à la vente !

sylire 12/03/2008 21:20

Celui-ci pourrait peut-être te plaire Joelle ! Il y a du rythme !

yueyin 10/03/2008 16:07

Grâve à vous tous les blogeurs de l'ouest, on apprend à meiux connaitre la bretagne et ses auteurs et c'est bien agréable :-)

sylire 10/03/2008 18:50

@Yueyin : C'est un plaisir pour nous de le faire et cela nous donne l'occasion d'approfondir nos connaissances, nous aussi !