Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 00:41
 
salon.jpg-
Je ne pourrai pas m'y rendre physiquement, hélas, mais ma lecture du moment (une histoire d'amour et de ténèbres) me plonge dans la thématique de cette année, la littérature israélienne. 
J'avance assez lentement dans ce roman autobiographique très dense, qui incite à la réflexion. Son auteur, Amos Os, fait partie des auteurs israéliens invités au salon.
-
L'an passé j'avais présenté dans un même billet, trois livres sur le thème du conflit israélo-palestinien (ici). L'un des auteurs que j'avais évoqué, Sayed Kashua, est également invité. C'est un journaliste israélien d'origine arabe.
-
Dans la liste des invités, j'ai repéré aussi Aharon Appelfeld, écrivain israélien et rescapé de la Shoah. J'ai lu de lui il y a quelques temps "Histoire d'une vie", un impressionnant roman autobiographique. D'ici la fin de la semaine j'essayerai de faire un billet à partir de mes notes de l'époque.

Le site du salon du livre :
http://www.salondulivreparis.com/
 
Pour finir un extrait de ma lecture du moment

"Enfant, j'espérais devenir un livre quand je serais grand. Pas un écrivain, un livre : les hommes se font tuer comme des fourmis. Les écrivains aussi. Mais un livre, même si on le détruisait méthodiquement, il en subsisterait toujours quelque part un exemplaire qui ressusciterait sur une étagère, au fond d'un rayonnage dans quelque bibliothèque perdue, à Reykjavík, Valladolid ou Vancouver"
   
Amoz Oz

Partager cet article

Repost0

commentaires

sylvie 15/03/2008 18:39

Très belle citation!

sylire 16/03/2008 13:45

@Sylvie : Oui, et je trouve qu'elle est adaptée à un article sur le salon du livre, surtout cette année avec la polémique en cours.

yueyin 14/03/2008 18:47

Je crois bien que je n'ai jamais lu de littérature israélienne, seulement un essai très bien d'ailleurs sur le culte des saints (ben oui j'ai de drole de lecture parfois...) Ce que tu dis d'Amos Oz est tentant, j'ai aussi entendu parler d'une auteure qui me tente bien Orly jenesaisplusmaisjevaisretrouver ... quand on ne peut pas aller au salon, que le salon vienne à nous :-)

sylire 14/03/2008 19:20

@Yueyin : Je trouve la littérature israelienne très riche, sans doute parce que ses auteurs ont un héritage culturel hors du commun.

ecaterina 13/03/2008 21:43

Merci pour la decouverte (encore une, comme souvent quand je passe te voir !...). Je ne connais malheureusement rien à la litterature israelienne...Mais demain je suis à Paris pour le travail, si j'ai le temps je ferai un saut au Salon, je passerai voir ton auteur.Bises,

sylire 14/03/2008 18:57

@Ecaterina : tu viendras me raconter alors !

beatrix 13/03/2008 10:24

Je lis de Amoz Oz "Soudain dans la forêt profonde" c'est beau!

sylire 14/03/2008 18:58

@ Béa : Toi aussi tu es plongée dans la littérature israelienne alors Béatrix ! j'ai hâte de lire ton compte rendu. Bises.

Joelle 12/03/2008 10:43

C'est vrai que c'est râlant de ne pouvoir assister au salon du livre mais il faut dire que la date n'est pas la plus facile pour y aller ! Alors, le mieux est de se plonger dans la littérature du pays à l'honneur !

sylire 12/03/2008 21:23

@Joelle : Je pense que tu voulais dire rageant (mais tu as le droit de râler -  il est rigolo ton lapsus)Oui, se plonger dans la littérature du pays est une bonne solution ,je confirme !