Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

22 avril 2008 2 22 /04 /avril /2008 23:53

 

 Stock - 2007 - 398 pages
 

 

Il est difficile de résumer La vie de Simone Veil en quelques lignes. Je rappellerai simplement  qu'elle a vécu l'horreur des camps de concentration alors qu'elle était adolescente. Après sa libération, elle a repris ses études, s'est mariée, a fait des enfants (tout cela plus ou moins en même temps). A vingt-sept ans elle s'est lancée dans la vie active occupant successivement les fonctions de magistrat, ministre (loi sur l'IVG) député européen, présidente du parlement européen, Présidente de la fondation pour la mémoire de la Shoah…

 

Ce livre n'est pas une œuvre "littéraire" comme peuvent l'être les romans autobiographiques d'Apelfeld ou d'Amos Oz, dont j'ai parlé récemment. L'écriture est simple mais les propos sont sincères et émouvants. Le récit, raconté par Simone Veil de façon chronologique, est accompagné de photos de sa vie privée et politique. Vous pouvez voir ces photos sur un diaporama proposé par l'Express. (ici).  Les chapitres consacrés à sa vie sont poignants et d'une grande dignité. La vie ne l'a pas épargnée, de nombreux drames personnels l'ont marquée, mais à aucun moment elle n'a baissé les bras.

 

Je dois avouer que peu de personnalités du monde politique trouvent grâce à mes yeux. Elle font bien souvent passer leur carrière avant leurs idées, ce qui me rend extrêmement méfiante à leur égard. On ne sait jamais quel est le degré de sincérité de leurs propos ! C'est la raison pour laquelle Simone Veil force mon admiration. Par sa droiture et son combat pour ses idées, elle se démarque du reste de la classe politique. Je sors de ma lecture, émue et plus que jamais respectueuse de son parcours. Son regard sur la classe politique est assez sévère, voilà qui ne m'a pas réconciliée avec celle-ci !


Un témoignage important, qui aurait peut-être mérité plusieurs tomes. (mais aurait-il été autant lu ?)

L'avis de Lucy
 

Quelques extraits :

Enfance : 

"Lorsque je repense à ces années heureuses de l'avant-guerre, j'éprouve une profonde nostalgie. Ce bonheur est difficile à restituer en mots, parce qu'il était fait d'ambiances calmes, de petits riens, de confidences entre nous, d'éclats de rire partagés, de moments à tout jamais perdus. C'est le parfum envolé de l'enfance, d'autant plus douloureux à évoquer que la suite fut terrible. "

"Pour nous, les filles de Birkenau, ce fut peut-être l'arrivée des Hongrois qui donna la véritable mesure du cauchemar dans lequel nous étions plongées. L'industrie du massacre atteignit alors des sommets: plus de quatre cent mille personnes furent exterminées en moins de trois mois. (...) Je voyais ces centaines de malheureux descendre du train, aussi démunis et hagards que nous, quelques semaines plus tôt. La plupart étaient directement envoyés à la chambre à gaz."

"Loi sur l'IVG :
"Plus nous nous rapprochions de l'échéance du débat, et plus les attaques se faisaient virulentes. Plusieurs fois, en sortant de chez moi, j'ai vu des croix gammées sur les murs de l'immeuble. A quelques reprises, des personnes m'ont injuriée en pleine rue. (...) Je n'avais pas d'états d'âme. Je savais où j'allais. Le fait de ne pas moi-même être croyante m'a-t-il aidée? Je n'en suis pas convaincue. Giscard était de culture et de pratique catholiques, et cela ne l'a pas empêché de vouloir cette réforme, de toutes ses forces. "

Réflexion sur les partis politiques :
J'ai ainsi quitté l'UDF sans regrets. Je devrais plutôt savoir gré à François Bayrou de m'avoir pratiquement mise à la porte. Tout bien pesé, je n'étais pas faite pour de telles pratiques. Je manque de la souplesse nécessaire et, de surcroît, je suis incapable de travestir mes convictions. A partir de ce moment, je n'ai plus fréquenté aucune formation politique, UDF ou autre, et je ne m'en suis pas plus mal portée.
  

Partager cet article

Repost0

commentaires

E 31/12/2016 11:07

J'ai choisi ce livre comme livre de lecture pour le collège. Ce livre était passionnant, j'ai vraiment adoré ce livre, cette biographie. Une histoire extraordinaire en sachant tout ce quel a vécu.

cathe 08/05/2008 14:47

Tu as bien deviné ;-)

sylire 08/05/2008 14:58


Je comprends...J'aurais sans doute dû aborder ce point mais mon enthousiasme l'a gommé !
je ne partage pas forcément toutes ses convictions mais je suis passée outre en raison de la sincèrité avec laquelle elle affiche ses idées. Je me dis aussi qu'une personne est un
tout.


Cathe 07/05/2008 17:13

Voilà, je l'ai lu. Commentaire programmé pour la semaine prochaine..J'ai été quand même un peu moins emballée que toi, mais sa jeunesse est bien sûr le moment le plus émouvant. Je te mets en lien pour que les lecteurs aient aussi ton avis :-)

sylire 08/05/2008 09:59


@Cathe : j'attends ton billet pour voir ce qui t'a moins plu. Peut-être les idées politiques qu'elle affiche à certains moments (mélange des genres)


Joelle 28/04/2008 08:56

Ce livre doit être très intéressant mais je ne suis pas sûre d'en arriver à bout ! Je ne suis pas très courageuse sur les biographies, sauf si elles sont romancées !

sylire 28/04/2008 21:27



@Joelle : cette biographie n'est pas romancée mais elle se lit  facilement, même la partie plus politique.



toinette 27/04/2008 09:15

Je rêve de le lire mais je ne sais pas quand vu que ma PAL et ma LAL sont importantes enfin on verra

sylire 27/04/2008 19:26


@Toinette : Je compatis...