Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

7 juin 2008 6 07 /06 /juin /2008 05:04


Crédit photo : http://auteurs.arald.org 

Dans le cadre du Prix Inter-Ce (Cézam), j'ai rencontré André Bucher à la Médiathèque de Morlaix, autour d'un petit-déjeuner convivial. Le livre à l'honneur était "Déneiger le ciel" aux éditons Sabine Wespieser. Son auteur, André Bucher, se définit comme un écrivain-paysan. Il habite à 30 km de Sisteron dans les Alpes de Hautes Provence (à Montfroc) où il exerce le métier d'agriculteur bio. Pour écrire il doit voler du temps à son travail, c'est pourquoi il s'y consacre surtout l'hiver, quand la nature sommeille. Il a publié à ce jour une dizaine de titres, en relation avec la nature et les grands espaces.

 

Pour l'écriture de ses romans , il part de notes prises au fil du temps. Il écrit successivement plusieurs moutures puis élague pour ne garder que l'essentiel. En dernier lieu, il lit son texte à voix haute et le reprend pour lui donner plus de musicalité. Il est très sensible à la musique des mots et des phrases.

 

Déneiger le ciel est un long monologue intérieur dans un paysage grandiose. Le personnage principal s'appelle David. Une nuit pas comme les autres, dans une torpeur semi-coupable, il chemine dans la neige à la rencontre des autres et de lui-même…
J'avais eu à sa lecture un avis partagé. J'avais aimé l'atmosphère et l'écriture mais j'avais été un peu frustrée du peu de place qu'occupe l'histoire par rapport aux descriptions de paysages. Le livre est assez court et j'aurais aimé en savoir plus sur les personnages. J'ai souvent ce sentiment avec les livres courts et les nouvelles.
 
   

Nous avons échangé sur la fin du roman, qui se termine par une phrase extraite d'une chanson du bluesman américain Robert Johnson. Sans en dire de trop mais suffisamment pour les gens qui ont lu le roman me comprennent, André Bucher laisse au lecteur le choix de cette fin. A titre personnel, il penche pour la version pessimiste, tout comme moi. Mais la majorité des lecteurs présents avait imaginé une fin optimiste.

 

Pour finir nous avons parlé du métier d'éditeur, trop féminisé à son goût en France. Non pas qu'il n'aime pas les femmes mais il craint qu'à terme, les livres finissent par n'être adressés qu'à un public de femmes.  A méditer…

  Merci Cécile pour l'organisation de ce petit déjeuner...

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Benoît 26/02/2014 15:34


Le documentaire André Bucher, entre terre et ciel est désormais disponible en accès VOD :
https://vimeo.com/ondemand/andrebucher

Benoît Pupier 11/02/2012 17:57


Bonjour à tous,


le dernier roman d'André Bucher, Fée d'hiver, est à découvrir. Récit épuré, voix-récits qui se rejoignent et se répondent. Traversée des ombres, féérie fragile.


Pour découvrir quelques photos et fragments vidéos autour de l'écrivain et de son territoire :
http://andrebucher.tumblr.com


Benoît


 

sylire 12/02/2012 17:40



Merci pour votre visite Benoit. Je note les références de ce dernier livre d'André  Bucher, bien tentant !



" Charly" 27/06/2008 17:36

Bonsoir, je découvre ton blog avec plaisir. Tous ces partages d'impressions sur des lectures, ça doit être intéressant.Je reviendrai donc.Charly...

sylire 28/06/2008 08:45


@Charly : merci pour ta visite !


Flora 10/06/2008 22:23

Bonsoir Sylire, je viens de terminer un billet sur ce livre d'André Bucher que j'ai beaucoup aimé. Dans la sélection du prix inter-ce, je le positionne plutôt au dessus des autres, avec Marie Sizun et Pierre Bordage bien sur !  Tu as de la chance d'avoir rencontré André Bucher, pour ma part j'aurais adorer le rencontrer si j'en avais eu la possibilité... je n'ai pas rencontré beaucoup d'auteurs mais je trouve ces rencontres super enrichissantes surtout si on a lu le livre avant et si en  plus on l'a aimé... quand à la fin du livre, elle est ouverte et cela laisse une belle liberté au lecteur ! A bientôt et merci pour ton compte rendu qui apporte un éclairage supplémentaire sur ce livre.

sylire 12/06/2008 18:20


@Flora : plusieurs personnes du comité de lecture auquel je participe ont eu un coup de coeur elles-aussi. Pour moi c'est une lecture agréable.


yueyin 09/06/2008 23:23

j'avoue ne pas être tentée plus que ça par le livre dont j'avais déjà lu des critiques (peut être bien chez toi d'ailleurs !!!) mais la rencontre me fait bien rêver... je suis toujorus très intimidée pasles auteurs mais autour d'un petit dej ça doit être plus facile peut e^tre :-))

sylire 10/06/2008 20:58


@Yueyin : Je suis intimidée aussi mais cela va mieux qu'au début !