Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

20 septembre 2008 6 20 /09 /septembre /2008 14:12

 

Hier, j'ai eu la chance de rencontrer pour la deuxième fois la romancière Marie Sizun. La toute nouvelle librairie "Dialogues" de Morlaix la recevait à l'occasion de la sortie de "Jeux croisés", son dernier roman. Ma première rencontre avec la romancière en avril 2008 s'était déroulée dans la bibliothèque de ma ville, dans le cadre de sa participation au Prix Inter-Ce (Cézam). En quelques mois, Marie Sizun a fait du chemin. Elle a obtenu  pour "La femme de l'Allemand" Le Grand prix des lectrices de Elle, ainsi le que le Prix  des lecteurs du Télégramme. Le résultat du Prix Inter-Ce ne sera public que dans quelques jours. "La femme de l'Allemand" est mon favori, nous verrons si la majorité les lecteurs a partagé mon engouement…

 

Les précédents romans, inspirés de sa propre histoire (surtout le premier "Le père de la petite", très autobiographique) se situaient dans l'après guerre 39-45. Dans "Jeux croisés" tout est imaginé et nous changeons d'époque.

Extraits de la quatrième de couverture, qui présente le livre comme un thriller psychologique :
"L'une s'appelle Marthe, l'autre Alice. Tout les sépare… Il suffira d'un moment de doute chez l'une et d'un geste de folie chez l'autre pour que leur sort soit lié…"

 

Je préfère ne pas trop évoquer l'histoire avant de l'avoir lue. Ce que je peux vous dire, c'est que Marie Sizun nous a présenté les deux héroïnes de façon très vivante, comme s'il s'agissait de personnes tout à fait réelles. Comme lors de la précédente rencontre, j'ai pu constater qu'elle réfléchissait longuement à la psychologie de ses personnages et prenait soin de les façonner minutieusement. Je peux aussi vous dévoiler qu'un troisième protagoniste occupe une place stratégique dans le roman : un bébé de 8 mois…
Mon petit doigt me dit que je vais aimer ce livre autant que j'ai aimé les deux autres.

 

Un détail de la conversation va intéresser ceux qui ont eu l'occasion de la rencontrer : un projet de film est à l'étude pour "La femme de l'Allemand". Marie Sizun est passionnée de cinéma et construit ses romans de façon très cinématographique. Son rêve était que l'un de ses romans fasse l'objet d'une adaptation, croisons les doigts pour qu'il se réalise !

 

Une nouvelle fois, Marie Sizun nous a fait part de son attachement à la Bretagne, elle se sent bretonne d'adoption depuis des vacances en colonie de vacances près de Quimper, alors qu'elle avait sept ans. Elle nous a raconté son émerveillement en découvrant les Bretonnes et leurs coiffes, les paysages, le cycle des marées… Tout cela paraissait extraordinaire à la petite parisienne qu'elle était. Une grande partie de son nouveau roman se déroule dans cette Bretagne qu'elle aime et dans laquelle elle passe ses vacances.

 

Credit photo : rétro-photo

Que vous dire de plus, sinon que je suis sortie enchantée de cette rencontre (vous l'aviez compris). Marie Sizun est très enthousiaste et vit à fond cette carrière de romancière commencée sur le tard, après une vie professionnelle et familiale bien remplie. Sa toute nouvelle notoriété ne l'a pas changée, elle a gardé la fraîcheur et la spontanéité qui la rendent si sympathique.

 

Merci à librairie Dialogues pour l'organisation de la rencontre. L'endroit est chaleureux et le personnel accueillant. Je reviendrai !

 

A bientôt pour le compte-rendu de ma lecture...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Marie 04/12/2009 07:52


j'ai enfin pu découvrir cet auteur dont tu nous parles avec tellement de chaleur ! je viens de lire Le père de la petite et j'ai beaucoup aimé...


sylire 04/12/2009 18:16


J'en suis vraiment ravie Marie !


le verge 29/11/2008 13:01

et les filles, marie sizun est au salon du livre au releq keruhon ce weekend, on a parlé de vous!

liliba 15/10/2008 21:24

J'ai adoré Le père de la petite et La femme de l'allemand, et je vais lire ce nouveau livre au plus vite !Quelel chance tu as d'avoir rencontré l'auteur !

le verge 07/10/2008 19:26

si vous aimez les rencontre aux librairies dialogues, rejoignez nous et laissez vos impressions et photos sur facebook, dans le groupe "Des que possib' je vais à la librairie Dialogues de Brest !"
@+

Moustafette 24/09/2008 20:02

Je ne suis pas en avance pour la découverte de cet auteur, toujours pas lu "le père de la petite" qui est qq part dans une pile.Je note surtout la librairie de Morlaix !!!

sylire 24/09/2008 23:00



@Moustafette : je suis persuadée que tu aimeras le père de la petite, tout comme la librairie, d'ailleurs !