Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

7 octobre 2008 2 07 /10 /octobre /2008 23:20

           Arléa - 249 pages
                        Rentrée littéraire 2008

Voilà quelques jours que je retarde le moment de faire ce billet car c'est un livre dont il est difficile de parler sans trop en dire. A titre personnel, j'aurais aimé en savoir un peu moins en commençant ma lecture. D'un autre côté, d'avoir écouté Marie Sizun parler longuement de ses personnages me rendait très impatiente de faire leur connaissance…

 

Trois personnages principaux : deux femmes et un bébé de 9 mois.
Marthe, sans enfant, est totalement déstabilisée. Elle vient d'apprendre de la bouche de son mari qu'il la quittait pour une femme qui porte un enfant de lui.
- Alice est une toute jeune maman de 18 ans qui a du mal à assumer une maternité qu'elle n'a pas choisie…
- Le bébé est le personnage central de l'histoire. Son comportement sera stratégique dans le déroulement de la folle semaine que vivront les deux femmes. 
L'histoire commence dans un supermarché. Un moment d'égarement conduit chacune des deux femmes à commettre un acte impardonnable…

 

Bien que très différent des deux précédents, ce livre ne m'a pas déçue. Il démontre que Marie Sizun s'en sort très bien hors du cadre autobiographique (Ses romans étaient jusqu'ici inspirés de sa propre histoire). Comme dans ses précédents romans, le style a son importance. Les phrases sont courtes, parfois sans sujet ou sans verbe, la ponctuation est omniprésente. Ce style m'a un peu surprise au départ mais je m'y suis accoutumée rapidement et me suis laissée embarquer dans ce thriller psychologique.

 

L'enfance de chaque être influence plus ou moins sa vie future. Cette folle aventure ne s'expliquerait pas sans remonter à l'histoire personnelle de chacune des femmes, ce que fait habilement Marie Sizun tout au long du roman. Ceci nous permet de ne pas les juger trop hâtivement. Marie Sizun est fascinée par les faits divers. Elle est persuadée que pouvons tous, un jour ou l'autre, perdre les pédales et commettre un acte insensé. Cette histoire tend à prouver qu'elle a raison...
 

Une partie de l'action se déroule dans une maison isolée, dans les dunes, en Bretagne. J'ai bien aimé imaginer ce décor, les odeurs de la mer toute proche, le temps changeant..

 

C'est une lecture très prenante, à découvrir !

 L'avis d' Amanda

Partager cet article

Repost0

commentaires

droopyvert 26/09/2010 10:51



Tentant, mais il faut bien choisir son moment, ce n'est pas une lecture anodine...


Je suis intrigué par ton commentaire sur le comportement du bébé, qui ne semble pas du tout être passif dans cette histoire.



sylire 27/09/2010 22:47



@Droopyvert : le bébé n'agit pas intentionnellement mais son comportement va influencer celui de la ravisseuse. Pour en savoir plus, il va falloir le lire, ce roman !



liliba 15/10/2008 21:26

Je VEUX le lire !

sylire 16/10/2008 12:57


@Liliba : je te le conseille vivement, je te conseille aussi la lecture de ses autres romans.


béatrix 11/10/2008 21:52

Et bien moi je préfère Marie Sizun et Sylvie Germain..largement loin devant Le Clezio...mais bon chacun ses préférences...j'ai celui ci sur ma table de nuit en attente et je sens que je vais me régaler...

sylire 12/10/2008 11:34


@Béatrix : j'ai hâte de savoir ce que tu en penses !
Pour ce qui est de Le Clézio, j'ai Lullaby sur ma table de chevet (jeunesse) et pour les quelques lignes que j'ai lues il te plairait je pense.
Bises et bon dimanche !


Finette 09/10/2008 18:37

Ayant beaucoup aimé " La femme de l'Allemand", je compte bien récidiver avec cet auteur en lisant  "Jeux croisés".( mais aussi  "Le père de la petite")Ton billet est effectivement très tentant, je pense que ce roman va me plaire.

sylire 09/10/2008 20:15


@Finette: Si tu as aimé "le femme de l'allemand" tu aimeras certainement "le père de la petite". Comme  je l'ai dit "Jeux croisés" est différent mais à découvrir également.


Yv 08/10/2008 20:51

J'ai bien aimé son précedent, ton billet sur celui-ci est tentant;