Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Prochaines sessions :

1er juin : lecture commune de "Un jour" - David Nicholls

Pour contacter le blogoclub : lecturecommune@yahoo.f

Pour en savoir plus sur le blogoclub :

http://www.sylire.com/article-26682108.html

 

29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 18:20

Orizons- 2008 - 108 pages

Nombreux sont ceux qui sont ou seront confrontés, un jour ou l'autre, au vieillissement de leurs parents. Sur ce thème douloureux, Gérard Glatt propose un texte sensible.

Le narrateur est un auteur de pièces de théâtre qui a du mal accepter le décès de sa mère. Pour lui rendre hommage, il a écrit un texte qu'il pense présenter, seul sur scène. Au fil des pages, il  nous raconte Valentine, cette mère qu'il a aimée et dont il s'est occupé, comme il a pu (mais sans doute insuffisamment), alors qu'elle devenait dépendante. Il évoque les nombreux problèmes auxquels sont confrontés les enfants durant ces années difficiles.

Je n'ai pas adhéré au style (des phrases souvent trop longues à mon goût). Par ailleurs, les passages évoquant la mise en scène du texte m'ont moyennement captivée. Toutefois, j'ai apprécié ce court roman, qui donne à réfléchir sur les affres de la vieillesse. La tendresse entre ce fils et sa mère âgée est émouvante. On peut penser que l'auteur se cache derrière le narrateur, ce qui rend le texte touchant.

 L'avis de Yves

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Géraldine 02/02/2009 20:14

houlala, ce sujet me fait tellement flipper que je n'irai pas lire un livre qui en parle, sous peine de peu dormir, de penser, de penser, de flipper...

sylire 03/02/2009 21:44


@Géraldine : je peux comprendre. C'est un sujet difficile.


DENIS 31/01/2009 10:28

j'avais oublié le nom de l'auteur. Merci de le rappelerbon week-enddenis (je dois avoir un livre de lui dans ma bibliothèque - à voir)

DENIS 30/01/2009 20:17

vivement que tu nous proposes un livre passionnant et qui t'a plu car tu sembles déçue en ce momentamitiés et bon week-end(j'ai vu qu'un livre a été publié Paris -Brest)

sylire 31/01/2009 09:38


@Denis : ce n'est pas une déception mais pas non plus un livre qui m'a emportée, comme cela m'arrive parfois.
Oui, j'ai entendu parler de ce livre. J'ai déjà lu un livre de son auteur, Tanguy Viel. J'avais aimé. Je lirai certainement Paris-Brest !


Karine :) 30/01/2009 17:23

J'ai peur de trouver ce thème réellement difficile.  Peut-être n'est-il pas pour moi en ce moment...

sylire 30/01/2009 18:22


@Karine : si tu cherches à te distraire ces temps-ci, effectivement il y a plus rigolo


Yv 30/01/2009 14:12

J'ai bien aimé le style, même si je suis assez d'accord avec toi pour les parties concernant la mise en scène.

sylire 30/01/2009 18:22


@Yv : j'aurais préféré que l'auteur s'adresse aux lecteurs directement sans passer par l'intermédiaire de cet auteur de pièces de théâtre...