Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 19:56





Quidam Editeur 2008 - 193 pages

Nous sommes en 1942. Dans le Paris occupé, Karl Bazinger conscient de la barbarie du régime dont il dépend, vit mal sa fonction d’officier de la Wehrmacht. En Allemagne, son ami Hans Bielenberg est au service de la Luftwaffe. Comme Karl, il ne peut cautionner le régime nazi. Mais il va plus loin que la seule désapprobation, choisissant l’option de la trahison. En Russie, Katia Zvesdny est une jeune doctoresse qui subit de plein fouet la tourmente de l’histoire. Sa famille a été cruellement décimée à la fois par le goulag et le massacre de Babi Yar.

 

Les trois personnages n’ont qu’un faible lien entre eux, mais j’ai attendu ce lien pendant toute ma lecture, d’où une certaine déception au final. Par ailleurs, la construction ne m’a pas semblée harmonieuse : les deux premières parties racontent les parcours croisés des deux hommes, tandis que la troisième et dernière partie, déconnectée des deux autres, relate celui de la jeune femme russe. On survole les trois parcours, impossible de donc de s’attacher aux personnages, de les cerner vraiment. C’est dommage, car le contexte historique était intéressant et chaque histoire aurait pu être passionnante, avec plus d’épaisseur. Toutefois, Je ne me suis pas ennuyée pendant ma lecture, je tiens à le préciser.

Les avis de Yv et Joëlle, assez proches du mien.

J’ai lu ce livre dans le cadre du le Prix-Inter CE (Cézam).
Une rencontre avec Nella Bielski est organisée en fin de semaine prochaine, je ne manquerai pas de vous en faire un petit compte-rendu.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nanne 25/03/2009 16:01

Peut-être que l'auteure a voulu montrer trois manière de vivre cette période trouble avec deux Allemands dont un qui s'engage contre le nazisme et le 3ème - russe - qui souffre terriblement de la dictature nazie et communiste ? Cela pourrait expliquer les 3 chapitres décousus ... Mais je crois que c'est un livre qui pourrait me plaire en raison des thèmes abordés ! Si je le trouve à la bibli, je le réserverai pour m'en faire une opinion ;-D

sylire 25/03/2009 21:51


@Nanne : Tu as certainement raison dans ton analyse.
Ma déception vient du fait que j'attendais vraiment un lien entre les histoires. En sachant qu'il est mince dès le départ, on le lit peut-être autrement.
Je crois aussi que comme le livre a été très apprécié par certains membres de mon club de lecture, j'avais mis la barre très haut.
Si tu le trouves, je serais curieuse d'avoir ton avis.


Anne 24/03/2009 07:46

Oui, il a bien aimé...ce n'est pas trop intello  

sylire 24/03/2009 21:22





Géraldine 23/03/2009 19:38

Oui, c'est dommage car le postulat semblait intéressant et rarement vu dans la littérature à ce qu'il me semble.Bon, j'attends ta rencontre avec l'auteure, chouette, y'aura peut-être une interview !

sylire 23/03/2009 22:01


@Géraldine : interview oui, en quelque sorte, mais pas par moi car elle est invitée dans le cadre du prix inter-ce pour parler de ce livre.


Anne 23/03/2009 16:35

PS: J'avais beaucoup aimé "Walkyrie"

sylire 23/03/2009 21:59


@Anne : je pense qu'il devrait passer bientôt chez moi, je pense aller le voir. F l'a aimé également ? (je pense à O)


Anne 23/03/2009 16:32

Je trouve que rencontrer un auteur dont on a pas aimé ou bien pas compris le livre est très intéressant. Il te fera peut-être voir d'une toute autre façon son histoire.

sylire 23/03/2009 21:57


@Anne : c'est probable, cela m'est déjà arrivé. Au sein de mon club de lecture, plusieurs ont aimé ce livre, ce qui me rassure car il y aura des avis enthousiastes le jour de la
rencontre.