Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 18:47

Seuil 2009 328 pages - traduit de l'italien

Ils s’appellent Alice et Mattia et se connaissent depuis le collège… Alice est mal dans son corps et souffre d’un léger handicap physique  suite à un accident. Mattia est mal dans sa tête, ne parvenant pas à surmonter le drame qui l’a profondément marqué pendant l’enfance.  Deux êtres qui s’aiment et se ressemblent dans leur souffrance, mais qui pourtant ne parviennent pas à se rapprocher vraiment.

 

L’adolescence est une période extrêmement douloureuse quand on se sent différent des autres. Mattia choisit les mathématiques pour s’abrutir, Alice la photo. Ils font souffrir leur corps en le mutilant pour le garçon, en le privant de nourriture pour la fille. Ils atteignent l’âge adulte sans avoir, hélas, surmonté leur mal-être.

 

Le parcours de ces deux êtres désespérés, que l'on suit de l'enfance à la trentaine, m’a beaucoup touchée. Particulièrement celui d’Alice, pour des raisons personnelles. C’est un texte très fort sur les affres de l’adolescence, mais aussi sur l’incommunicabilité dont souffrent certains êtres, condamnés à vivre dans leur bulle. 
 

Le titre ne doit pas effrayer ceux qui, comme moi, sont un peu fâchés avec les mathématiques. Mattia se réfugie dans les chiffres, comme d’autres dans les mots. Et cette histoire de nombres premiers me direz-vous ? Pas d’inquiétude là-dessus, même les non-matheux la comprendront.
 

Paolo Giordana, jeune physicien,  signe ici un premier roman particulièrement poignant.

Les avis de :  Armande, Cuné, Yv, Sylvie ChoupynetteYueyin, Aifelle, Nanne

Je remercie : 

  pour cette très belle découverte.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

dasola 06/04/2009 15:37

Bonjour, j'ai lu ce roman avec plaisir après avoir tant lu de billet sur la blogosphère. J'ai été déçue par la fin. Cela finit sans finir. Il n'y a pas d'événement précis qui clôt l'histoire. Alice fait de l'anorexie. C'est un problème mental autant que physique. L'auteur décrit très bien ce phénomène. Mattia est plus mystérieux. Il a un degré de culpabilité qui traînera jusqu'à la fin. La famille est peu présente et n'apporte pas beaucoup d'aide. C'est assez frappant. Mattia et Alice se punissent (surtout elle). On le comprend pour Mattia, moins pour Alice. Roman d'un jeune écrivain doué. Bonne journée.

sylire 06/04/2009 21:47



@Dasola :  je ne peux pas dire que j'aie été déçue par cette fin ouverte...
Pour ce qui est d'Alice, il est vrai que son mal être a démarré avant son accident, qui n'a rien arrangé mais qui ne parrait pas en être la cause. Mais c'est vrai que l'on ne sait pas vraiment ce
qui est à la base de ce mal-être.



Soie 06/04/2009 15:22

Je voyais des billets depuis quelques temps sur la blogosphère, mais je ne me décidais pas à les lire, à cause du titre. Puis un jour j'en ai ouvert un, deux jours après j'avais le livre .J'ai trouvé cette histoire très poignante, l'écriture superbe et je suis d'autant plus impressionnée que c'est un premier roman.Alors que les personnages m'ont beaucoup touchée, je n'ai pas mis de coup de coeur non plus et je ne sais pas dire pourquoi non plus.... j'ai aimé les suivre de l'enfance à la trentaine, mais il y a beaucoup de coupures ... peut être que c'est pour cela, ça crée une petite distance vis à vis des personnages. Bien que je m'y sois attachée, je trouve qu'on a envie de leur venir en aide ... je ne sais pas trop exprimer le pourquoi, alors que je lirai sans hésiter un autre livre du même auteur. Bizarre ...

sylire 06/04/2009 21:43


J'irai lire ton billet demain...


malik 01/04/2009 14:02

En tout cas, le titre est beau, et le livre semble intérressant!

sylire 02/04/2009 21:55


@Malik : oui, c'est vraiment une lecture que je conseille !


lael 29/03/2009 14:30

oui tout comme toi, les mathématiques et moi ne font pas bon ménage mais justement le titre intrigue et il conviendra qu'il serait dommage de passer à côté de ce roman poignant en meme temps qu'intense!

sylire 29/03/2009 19:08


@Lael : oui, et comme les amoureux de littérature sont souvent fâchés avec les maths (pourquoi d'ailleurs) il y a un risque de rejet avec un titre pareil.


Marie 28/03/2009 23:34

Je pense être une des seules à ne pas avoir accrochée !Je l'ai dévoré, mais je trouve, avec du recul, que les ficelles sont très grosses (et j'ai trouvé la fin très prévisible !).

sylire 29/03/2009 19:11


@Marie : ce n'est pas l'impression que j'en garde. Comme toi, je l'ai dévoré et quelques temps après ma lecture, j'en garde un souvenir fort.