Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

2 janvier 2007 2 02 /01 /janvier /2007 21:00
  
 
 
 
 
 
 
            
 L’histoire, en quelques lignes :
Myriam, fantaisiste et épicurienne, vient d’ouvrir un restaurant qu’elle a nommé « chez moi » Elle y habite, n’ayant pas les moyens de s’offrir un logement. Après un démarrage chaotique, ce restaurant « pas comme les autres » commence à trouver sa clientèle et une certaine rentabilité, en partie grâce à l’aide providentielle d’un jeune homme dévoué qui l’incite à garder les pieds sur terre.
Malgré ce succès presque inespéré, Myriam souffre en silence. Elle a commis un acte inavouable, il y a quelques années, qui lui a valu l’exclusion de sa famille. Les blessures du passé ne sont pas refermées. La journée, elle se démène pour préparer ses recettes avec beaucoup d’amour et de poésie, cachant comme elle peut la douleur qui ronge. Mais la nuit elle craque et se souvient de ce fils, qui a certainement grandi depuis ce jour où... 
 
 Petit extrait qui donne  le ton du livre :
Mon restaurant sera petit et pas cher. Je n'aime pas les chichis. Il s'appellera Chez moi, car j'y dormirai aussi ; je n'ai pas assez d'argent pour payer le bail et un loyer.
On y mangera toutes les recettes que j'ai inventées, celles que j'ai transformées, celles que j'ai déduites. Il n'y aura pas de musique - je suis trop émotive - et les ampoules qui pendront du plafond seront orangées. J'ai déjà acheté un réfrigérateur géant Avenue de la République
. Ils m'ont promis un four et une table de cuisson bon marché. « C'est pas grave si c'est rayé ? » -
« Pas grave du tout ! Je suis moi-même assez rayée. » Le marchand ne rit pas. Il ne sourit pas. Les hommes n'aiment pas les femmes qui se dévaluent.
 
 Mon avis :
Je rejoins les avis élogieux que j'ai lus et entendus. J'ai dévoré ce livre d'une traite. Je ne pouvais pas quitter Myriam.
Cette femme est pleine de contradictions et c’est ce qui la rend si attachante. Elle se donne beaucoup de peine pour son restaurant et le met pourtant en péril. Elle se bat pour trouver le bonheur et quand il pointe le bout de son nez, elle le fuit pour ne pas souffrir.
C’est un roman où se côtoient sans cesse les joies et les peines. Ou les situations amusantes sont suivies de souvenirs douloureux. L’optimisme de Myriam prend toujours le dessus, ce qui donne au livre une atmosphère plutôt légère.
A travers ce portrait de femme, Agnès Desarthe explore formidablement  bien la complexité du sentiment maternel, qui peut être à l'origine de grandes souffrances pour les femmes.
J’ai adoré l’ambiance très cosy de ce Chez-moi. Les amoureux de la cuisine se régaleront à l’évocation de mets qui donnent l’eau à la bouche. Ceux qui ont rêvé un jour d’ouvrir un restaurant vivront leur rêve par procuration (les soucis en moins !).
 
A savourer avec gourmandise comme les mets délicieux que concocte Myriam à ses amis clients.
Florinette et Lily (entre autres) ont lu ce livre. Je ne suis pas encore tout à fait au point avec l'utilisation des liens, alors ce sera pour une prochaine fois !
            

Partager cet article

Repost0

commentaires

Emeraude 03/05/2007 10:08

Je n'ai pas lu ce livre mais tu n'es effectivement pas la première à en faire un commentaire excellent...Ton extrait m'a beaucoup donné envie de le découvrir... Mon rêve n'est pas d'ouvrir un restaurant mais un hôtel (qui sait, peut-être un jour, quand ça sera moins dur!) mais c'est le même monde.Je le mets sur ma liste de livre à acheter...Sauf que je viens d'en acheter 8 d'un coup alors je crois que ça sera pour le mois prochain ;-)

sylire 03/05/2007 12:57

Bonjour Emeraude ! Merci de cette visite sur mon blog ! Je ne connais encore le tien.
Moi aussi je pense parfois à ouvrir un hotel ou mieux encore des chambres d'hôtes.
Je te conseille effectivement de noter ce titre. Peut-être peux-tu attendre maintenant qu'il passe en poche ?

yueyin 09/01/2007 00:33

Encore une critique posiive pour ce roman... décidement il faut que je le lise ! Et bravo et bonne chance pour ton blog !

sylire 09/01/2007 19:04

Merci d'être passée par chez moi !

Véro 05/01/2007 11:44

J'ai lu ce livre avant  les Fêtes de fin d'année et je me suis régalée comme beaucoup.  Vraiment délicieux  !  et ce que tu en dis est tout aussi savoureux.

sylire 05/01/2007 18:05

Véro et Clochette, merci pour vos compliments.
Clochette, tu vas te régaler !

clochette 05/01/2007 11:42

Je l'ai réservé à la bibliothèque ! Grâce aux bloggeurs et bloggeuses qui le plébiscitent. Ton blog est vraiment sympa.

Frisette 04/01/2007 20:15

Pour une première critique, c'est très réussi et efficace!  Encore un titre que je vais noter!

sylire 04/01/2007 21:09

Sympa frisette !