Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

8 janvier 2007 1 08 /01 /janvier /2007 00:00
  
L'histoire :
 
Dans ce conte symbolique à l'atmosphère étrange, nous vivons cinq journées des soeurs Delicata, sur la période de Noël.
Au début du livre, les sept petites filles fabriquent des anges avec entrain, comme chaque année à la même époque. Elles ne sont pas baptisées, mais sont entourées de personnes aux religions différentes.
Très vite, les préparatifs de Noël prennent des allures de cauchemar. Maman quitte l'appartement mystérieusement. Grand-mère oiseau s'arrête de chanter. L'autre grand-mère, la communiste aux jambes inertes et au visage déformé, débarque et s'installe dans l'appartement. Dans le même temps, papa et la gouvernante ont des comportements vraiment très bizarres.
Les petites comprennent peu à peu la situation. Pour se consoler d'être ainsi délaissées par les adultes, elles jouent et s'inventent des histoires.
 
 Mon avis :
 
Occupée par la création de mon blog, j'ai mis une semaine à lire ce court roman.
J'ai toutefois apprécié, chaque soir, de plonger pour quelques pages dans le petit monde des soeurs Délicata. Un monde peuplé de personnages étranges, certains imaginaires, d'autres bien réels comme celui de la grand-mère oiseau « prisonnière de son esprit enfui ». J'ai beaucoup aimé ce personnage.
Curieusement, on accompagne les fillettes dans leur malheur sans réelle tristesse. Peut-être parce qu'elles-mêmes gardent une certaine distance face à la méchanceté des adultes et à leur égoïsme. Elles se soudent entre elles et s'évadent par leurs jeux collectifs, comme savent le faire les enfants.
Loin d'être dupes, elles jettent un regard sans concession sur le monde impitoyable des adultes. Elles ont perdu à jamais l'innocence qui caractérise l'enfance.
"nous n'aurions pas dû voir ce que nous avons vu, ni entendre ce que nous avons entendu, et maintenant il est trop tard"
 
      Un univers original à découvrir.
 
 
L'avis de : Allie
 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

BSC dissertation 01/12/2009 13:32


Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!
_______________________

BSC dissertation


Allie 22/01/2007 20:37

Je garde un bon souvenir de lecture de ce roman. Merci pour le clin d'oeil, Sylire ;)
Bref après tous les commentaires que j'ai lu, j'ai bien envie d'en relire d'autres de G. Brisac!

sylire 22/01/2007 20:52

De rien pour le clin d'oeil Allie :-)
Je serai ravie de lire tes nouveaux  articles sur les livres de  G. Brisac

Lily 11/01/2007 17:22

Clarabel m'avait également vivement encouragée à la découvrir (à la suite d'agnès Desarthe), là je suis convaincue !!!
Merci Sylire !
et bravo pour ton blog !

sylire 11/01/2007 18:40

Merci Lily ! J'aime beaucoup le tien.
Bonne découverte de Geneviève BRISAC alors !

amandine 10/01/2007 16:09

J'en ai de cet auteur mais honte à moi, je n'en ai lu aucun pour le moment. Je note, je note....

sylire 10/01/2007 22:08

J'ai aussi dans ma bibliothèque des auteurs que je n'ai pas lus ! Merci de ta visite Amandine !

Alice 08/01/2007 17:34

Moi aussi, j'ai bien aimé un week-end de chasse à la mère et petite (livre plus ou moins autobiographique sur l'anorexie) puis son recueil de nouvelles dont j'ai oublié le nom.J'ai envie de découvrir cet auteur ses références littéraires (Grace Paley, V.Woolf, Flannery O'Connor) grâce à elle j'ai découvert Cyntia Ozick.Enfin bref avec Genevievre Brissac on a le droit à des découvertes littéraires c'est merveilleux cela me plait !!!Comme le dit Clarabel c'est un régal.

sylire 08/01/2007 19:04

Alice : C'était mon premier livre de cet auteur mais vos commentaires à toutes me donnent envie d'aller plus loin !