Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

4 mars 2007 7 04 /03 /mars /2007 00:01
Editions Joëlle Losfeld
.
Une nouvelle fois, la magie a opéré…
.
L'histoire :
   « C’ est une cité de petite ville, trois immeubles gris à la lisière d’un quartier de pavillons dont la peinture s’écaille et dont les jardins ne contiennent que des buissons de roses chétives ». Dans ce lieu, qui serait d’une banalité désolante sans le talent de la conteuse, vit Julide et sa famille. Son milieu d’origine la destine à un mariage sans amour, auquel elle se résigne ne trouvant pas d’issue pour échapper à son destin. Pourtant, une histoire d’amitié un peu particulière va bouleverser le cours de sa vie.
Avant de quitter la ville précipitamment, la tante de Julide lui a confié Mado, une vieille amie : « elle aura besoin de toi… Elle est comme un verre qui se vide, tu comprends ? Par une brèche minuscule, une toute petite fêlure, et si tu ne prends pas soin de la remplir elle disparaîtra tout à fait ».
C’est une bien lourde tâche qui lui est confiée, surtout quand un jeune homme débarque dans la ville et que Mado en tombe amoureuse…
 
Mon avis :
Des personnages un peu bancales et mystérieux, des lieux ordinaires transformés en lieux merveilleux, on retrouve bien ici l’univers de Dominique Mainard.
« Je voudrais tant que tu te souviennes » est un roman sur la mémoire, celle qui s’enfuit parfois des êtres, au fil du temps. L’histoire s’installe tranquillement : une "vieille dame enfant" qui déambule dans la ville le nez à terre, un jeune couvreur qui passe son temps sur les toits à admirer le ciel et une jeune fille qui voudrait éviter une idylle impossible… mais qui n’y parvient pas.
Comment croire à un amour aussi improbable que celui qui se noue entre un jeune homme et une vieille femme usée par la maladie ?
Tout simplement parce qu’avec la plume de Dominique Mainard tout est possible et que parfois, l’amour se transforme …
 
Je ne sais pas si le titre du livre est inspiré des paroles de Prévert mais la chanson de Montand m’a trotté dans la tête pendant la lecture.
Oh, je voudais tant que tu te souviennes
Des jours heureux où nous étions amis
En ce temps-là la vie était plus belle
Et le soleil plus brûlant qu'aujourd'hui.

Les feuilles mortes se ramassent à la pelle
Tu vois, je n'ai pas oublié
Les feuilles mortes se ramassent à la pelle
Les souvenirs et les regrets aussi...
..

Partager cet article

Repost0

commentaires

Juliann 05/07/2009 20:14

je viens de le terminer ce livres est tout simplement magnifique!

sylire 14/07/2009 10:09


@Juliann : nous sommes d'accord !
Merci de ta visite !


Mme patch 13/03/2007 18:54

Le titre m'a aussi tout de suite fait penser à quelquechose...je ne connaissais pas cet auteur mais je vais m'empresser de la découvrir...merci ;o)

sylire 13/03/2007 19:01

Super, j'espère que cela te plaira !

Flo 11/03/2007 11:59

Euh ne compte pas en jours ;-) Le temps de l'avoir et de le lire, je dirai pas avant deux bonnes semaines ! Mais ne t'inquiète pas, si c'est dans son style habituel, je doute fort ne pas aimer.

sylire 11/03/2007 21:02

J'avais un doute en mettant jours, mais semaines me paraissait trop long...

Flo 10/03/2007 22:50

Je l'ai réservé à la biblio ! Je suis toute excitée :D

sylire 10/03/2007 23:21

J'espère que tu te ne seras pas déçue. C'est parfois ce qui arrive quand on en attend de trop. J'ai hâte de voir ton article ! Je vais surveiller ton blog dans les jours qui viennent.

Flo 08/03/2007 20:47

Moi je voudrais tant pouvoir l'acheter ! Depuis que je l'ai vu en librairie le mois dernier, je fantasme dessus ! J'adore Dominique Mainard et visiblement son dernier est aussi un bijou. Elle ne sait faire que ça faut croire ! :) Rha la la, vivement que la bibliothèque fasse quelque chose sinon je ne réponds plus de rien ! :D

sylire 08/03/2007 20:56

Flo : Si tu aimes Dominique Mainard tu aimeras cetainement celui-ci.