Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

4 mai 2007 5 04 /05 /mai /2007 23:01
Editions Coop Breiz
118 pages
*
Danielle GAC vit à Mellac-Quimperlé, dans le Finistère. Elle publie avec "j'y arriverai bien toute seule", son premier roman.
 
J'ai trouvé ce livre dans les nouveautés du rayon "littérature régionale" de ma bibliothèque. Sa couverture, insolite dans ce rayon, a attiré mon regard.
Sur la quatrième de couverture, on peut lire ceci : "entre récit et fiction, ce livre recèle un humour et un désespoir qu'on aimerait croire légers ou dérisoires".
Les titres des chapitres sont révélateurs de ce que l'on trouve dans ce livre :
Seule, Hortensias, Couture, Poireaux, Bill Clinton, Vieillir
La narratrice évoque sa vie quotidienne en Bretagne, où elle vit depuis toujours. En taillant les hortensias ou en plantant des poireaux, elle évoque des souvenirs d' enfance et peu à peu dévoile les blessures de sa vie d'adulte. Certains chapitres m'ont moins cativée que d'autres : le plantage des poireaux ou la fabrication du pot au feu ne me passionnent pas franchement. En revanche j'ai trouvé assez drôles les passages ou elle raconte avec un humour "à la Helen Fielding" ses tentatives ratées pour trouver un compagnon.
"Bonjour monsieur. Vous habitez chez vos enfants ?! Ah non ?! Vous avez un appartement pour vous tout seul ? Oh... mais c'est intéressant, ça ! Et, euh...? si je ne suis pas indiscrète, vous faites quoi dans la vie ?"
Plus on avance dans le livre et plus l'humour fait place à la désillusion et au désespoir car cette femme n'est pas Bridget Jones. Elle n'a plus trente ans et un passé douloureux.
*
Derrière une apparente légèreté se cachent les blessures profondes d"une femme qui a choisi de vivre "sur les pilotis du rire" pour ne pas sombrer.
Le site de Danielle GAC : http://www.daniellegac.fr/

Partager cet article

Repost0

commentaires

eireann yvon 14/05/2007 21:25

A l'attention de Chimère : Tu n'as pas été sans remarquer que je me suis pris les pieds dans le tapis te prêtant des propos que tu n'as pas tenus.
Donc devant tout le monde, je sors le tapis rouge pour te présenter toutes mes excuses.
Par contre je persiste et signe: vive "La Coop-Breizh"
C'est mon côté très chauvin.
Merci Sylire.
Yvon

sylire 14/05/2007 21:57

Je croyais que tu voulais rectifier auprès de Chimère ce que j'avais dit. Je n'avais pas compris que tu t'étais pris les pieds dans le tapis. C'est un dialogue de sourds ce soir, pour peu que Chimère passes par là et ne comprenne rien non plus  ;-)))

eireann yvon 14/05/2007 19:40

 A l'attention de Chimère : La Coop-Breizh, n'est pas une PETITE maison d'édition!
A bientôt
Yvon

sylire 14/05/2007 20:50

Je voulais dire qu'elle est moins connue que d'autres, disons.... Ce n'est pas péjoratif du tout de ma part bien au contraire !!!!  Mais c'est bien de nuancer mon propos. Chimère si tu passes par là ....Merci de ta visite Yvon. Cela me fait penser que je voulais te mettre en lien et que j'ai oublié. Je répare cela tout de suite 

Florinette 05/05/2007 22:02

Comme Moustafette, la couverture m'a de suite fait penser au découpage, je la trouve très originale et cela donne envie d'en savoir plus sur ce livre ! ;-)

sylire 05/05/2007 22:09

Florinette, j'ai bien aimé ce livre mais comme je l'ai dit dans mon article il y a des passages qui m'ont moins intéressée. Je suis tout de même contente de l'avoir lu car cette femme est représentative de beaucoup de femmes du même âge, seules sans l'avoir choisi.  Elle a beaucoup souffert, mais tient debout et franchement je l'admire.

Gambadou 05/05/2007 13:04

Bon alors habitant en Bretagne je dois pouvoir le trouver facilement...

sylire 05/05/2007 13:48

Il y a des chances Gambadou.

Joelle 05/05/2007 11:20

Moi aussi, j'avais été attirée par la couverture originale mais ne connaissant pas du tout, j'avais passé mon chemin ! Je regarderai au rayon Bretagne de la biblio s'ils l'ont !

sylire 05/05/2007 11:25

Tu peux toujours essayer Joelle. Je ne sais pas s'il te plaira (je pense à ton expérience avec courir dans les bois...).  C'est assez intimiste , mais la différence c'est que cette femme-ci est plus gaie que l'héroine de Sylive Aymard .