Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

14 mai 2007 1 14 /05 /mai /2007 23:00
  Ces temps-ci, j'écoute en boucle cette chanson
 Vous avez sans doute reconnu le poème de Joachim du Bellay "heureux qui comme Ulysse…." (Les regrets 1558)
 
Voici les paroles de la chanson :
Ulysse (Album : "l'ange de mon démon )
Paroles : J. Du Bellay et Ridan
Musique : Ridan et Alain Félix
  
Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,
Et puis est retourné, plein d’usage et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son âge !
 
Quand reverrai-je, hélas ! de mon petit village
Fumer la cheminée, et en quelle saison
Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,
Qui m’est une province, et beaucoup davantage ?
 
 Plus me plaît le séjour qu’ont bâti mes aïeux
Que des palais romains le front audacieux,
Plus que le marbre dur me plaît l’ardoise fine,
 
Plus mon Loire gaulois que le Tibre latin,
Plus mon petit Liré que le mont Palatin,
Et plus que l’air marin la douceur angevine.
 
J'ai traversé les mers à la force de mes bras,
Seul contre les dieux,
perdu dans les marées;
Retranché dans la cale
et mes vieux tympans percés
Pour ne plus jamais entendre
Les sirènes et leur voix.

Nos vies sont une guerre
où il ne tient qu'à nous
De se soucier de nos sorts,
de trouver le bon choix,
De nous méfier de nos pas
et de toute cette eau qui dort
Qui pollue nos chemins soi-disant pavés d'or!
*
Je trouve sympathique de remettre au goût du jour les poètes d'autrefois !
 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Mélina 16/04/2008 11:53

ah ! Moi aussi j'écoute Ridan en boucle, pero au début j'ai cru que cette chanson il l'avait écrit tout seul, puis chez moi j'ai un gros livre sur les poèmes incontournables ou les plus beaux poèmes(ch'ai plus -_-') et c'est là que j'ai vu que le début de la chanson était de J. DU Bellay, comme tu l'a si bien marquer en couleur =Dbisous à toi !A bientôt !

sylire 16/04/2008 19:19


@Melina : c'est un air sympa sur de belles paroles !


fou 25/06/2007 10:01

En fait ce qui me dérange c'est que Ridan n'a rien compris au poeme qui ne raconte pas du tout le voyage d'Ulysse. C'est un poeme sur la souffrance d'etre loin de chez soi. Le poete est mort peu de temps après d'avoir écrit d'ailleur. Mort de déssespoir de ne pouvoir retrouver la sa terre.

sylire 25/06/2007 18:47

Merci pour ces précisions que je ne connaissais pas !

fou 19/06/2007 11:13

Je trouve qu'il faut etre fou pour réecrire Du bellay. En plus la chanson fait perdre tout la force du poeme. Au dela du fait que je trouve Ridan très présomptueux pour avoir rajouté de la croute au poeme de Du bellay, j'approuve l'intiative de l"avoir mis en chanson.

sylire 19/06/2007 18:24

@fou : On peut le voir comme cela. Moi je ne suis pas puriste mais je comprends ta position !

antigone 20/05/2007 20:38

Bonjour !
J'avais déjà remarqué cette chanson mais je ne m'étais pas rendue compte de la source poétique. Sympa !

sylire 20/05/2007 20:48

Bonjour Antigone ! Je suis ravie de t'avoir apporté cette information.
Il me semble que je ne suis jamais allée sur ton blog. J'y vais de ce pas.

Lilly 18/05/2007 10:10

Oh ! Merci ! J'aime beaucoup ! Je ne connais pas la chanson, je vais l'écouter de ce pas...

sylire 18/05/2007 18:08

J'espère que cela t'a plu Lilly !