Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

29 juin 2007 5 29 /06 /juin /2007 23:00

Editions phebus -libretto 125 pages 

-

L'histoire :

Le petit roi s'appelle Mathieu. Il a douze ans et vit depuis peu avec son grand-père dans une ferme isolée, en pleine montagne. Avant d'être confié au vieil homme, il devait supporter au quotidien des parents qui se déchiraient avec une violence insoutenable pour ses yeux d'enfant. La mère a fini par quitter le domicile en laissant l'enfant chez ce grand-père très âgé.

Submergé par un sentiment d'abandon, Mathieu doit s'adapter à cette nouvelle  vie, rude pour un garçon de son âge.

Mon avis :

C'est un texte très fort, d'une grande poésie.

Je dois dire que certaines scènes sont éprouvantes. L'enfant extériorise la douleur d'être séparé de sa mère en se montant cruel envers un camarade de classe ou des animaux inoffensifs. On comprend bien-sûr cette violence, mais elle est dérangeante et  les mots qui l'a décrivent sont difficiles à lire.

La relation du petit garçon avec  son grand père m'a émue. J'ai repensé aux vacances que je passais avec mon frère dans la ferme sans confort de mes grands-parents. Comme le fait ce "papé" avec son petit-fils, ils se pliaient en quatre pour nous gâter et nous distraire.

Les dernières pages, magnifiques, se lisent le cœur serré. On voudrait tant que ce petit roi guérisse un jour ses blessures... 

-

Un portrait d'enfant dérangeant et bouleversant.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Jorajho 03/07/2007 01:08

Le début de l'une de mes nouvelles, dire que je cherche desespérement des lecteurs serait un euphémisme...http://jorajho.skyblog.com
 
Marie regarda autour d’elle et comprit. Elle était perdue. Cela faisait deux fois qu’elle revenait au même endroit, arpentant les mêmes rues. Elle ne parvenait pas à se rappeler par où elle était passé, comment retourner à la station des taxis. Le jour déclinait, la lumière s’inclinait lentement, cédant avec paresse à la noirceur.Marie soupira. Elle était en Ukraine, sans parler un mot d’Ukrainien. Elle était perdue à  Kherson, ville inconnue, dont elle ne possédait pas le plan.Marie Javiero, trente-cinq ans, universitaire réputée, égarée, sans repères loin de France voilà ce qu’elle était.Lorsqu’elle avait pris le train à Kiev répondant à l’invitation d’une vieille amie de fac pour se rendre dans sa maison de campagne des environs de Kherson, cela lui avait paru une bonne idée. Maintenant comment trouver où habitait Jana. Marie n’avait pas pris la peine de noter le numéro de son amie, elle avait juste son adresse. Et comment s’y retrouver, elle était au centre, au lieu de la périphérie et la nuit se rapprochait à grands pas. Marie avait perdu toute la confiance en elle qu’elle possédait en donnant ses séminaires sur le réchauffement de la planète. Les silhouettes anonymes qui passaient près d’elle sans la frôler dans ces rues froides, l’effrayait plus qu’une centaine de personnes l’écoutant attentivement.

Anne 02/07/2007 09:22

Je viens de vérifier: je l'ai lu en 2001 et l'avais noté 4/5. Par contre, je n'en ai plus de souvenirs aujourd'hui.

sylire 02/07/2007 18:46

Pourquoi certains livres qu'ont a aimé disparaissent de notre mémoire et d'autres pas ?Mystère ! Il arrive aussi que des livres qu'on a moyennement aimés nous trottent dans la tête un bon moment !

BelleSahi 01/07/2007 15:42

Je le note mais pas pour tout de suite.

beatrix 01/07/2007 10:46

Moi aussi je le note mais pour plus tard car il est trop triste et en ce moment j'ai besoin de gaieté..mais comme tu en parles bien. Bises et bon dimanche

sylire 01/07/2007 19:25

Merci Béatrix !

anjelica 01/07/2007 00:29

Je te souhaite un bon dimanche. Bises

sylire 01/07/2007 19:25

Merci Anjélica ! Maheureusement, il a été pluvieux !