Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 23:00
Editions P.O.L. 2007 357 pagesL'histoire :
Ce livre n'est pas un roman, comme on pourrait le croire, mais un récit autobiographique. Emmanuel Carrère nous livre une période de sa vie pendant laquelle il mène une sorte d'enquête sur un tabou familial : la disparition soudaine, en 1944, de son grand-père maternel, soupçonné d'avoir collaboré avec l'occupant. Ce grand-père, d'origine russe, était un être extrêmement tourmenté.
 
Pour approcher un peu l'âme de ses ancêtres, il décide d'aller en Russie tourner un reportage sur un sujet qui n'est pas en lien direct avec le grand-père, mais s'en approche. Un hongrois, disparu pour les siens, vient d'être identifié 56 ans après avoir été fait prisonnier par les Russes. Il croupit dans l' hôpital psychiatrique de la ville de Kotelnitch. Cette ville a tout pour déplaire : pauvre, sale, voire glauque. Pourtant Emmanuel éprouvera le besoin d'y retourner, pour y filmer les habitants. Le film s'appelle : Retour à Kotelnitch. Un évènement tragique le fera revenir, une troisième fois, à Kotelnitch
Parallèlement à cette quête des origines, Emmanuel Carrère nous fait vivre la relation passionnelle qu'il vit avec une jeune et jolie femme, Sophie.
Il aborde également les relations qu'il entretient avec sa mère, Hélène Carrère D'Encausse, historienne réputée et secrétaire perpétuelle de l'Académie française. Cette dernière lui a demandé avec insistance de ne pas écrire sur ce grand-père avant sa mort.
 
Mon avis :
Je dois vous dire que ce livre m'a bousculée. J'ai aimé cette lecture tout autant qu'elle m'a dérangée. 
Je n'ai pas été choquée par le fait que l'auteur ne respecte pas la demande de sa mère, car il me semble qu'à partir du moment ou ce pseudo-secret pesait sur sa vie au point de l'empêcher d'être heureux, il était en droit de le briser. Après tout, cette histoire est autant la sienne que celle de sa mère.
Je crois que ce qui m'a dérangée le plus, c'est la façon d'être et de penser de l'écrivain, égocentrique et déconnecté de la vraie vie, celle des gens qui se lèvent tôt le matin pour aller travailler. Je l'ai souvent trouvé horripilant, notamment quand il évoque sa vie sexuelle en long, en large et en travers et de façon assez crue.
En dépit de ce que je viens de vous dire, j'éprouve une certaine admiration pour cet homme car il faut du courage pour se mettre ainsi à nu. Il ne cherche aucunement à cacher ses défauts et ses faiblesses et se montre tour à tour dépressif, égoïste, manipulateur…
Je dois dire aussi que j'ai trouvé assez passionnante cette quête des origines ainsi que l'histoire de ce grand-père un peu fou, dont l'ombre plane sur la famille. Les voyages en Russie, qui montent le pays sous un angle inhabituel, m'ont également intéressée.

Pour résumer, c'est une lecture qui m'a plu, même si l'écrivain m'a sérieusement agacée..
-
Plusieurs blogueurs ont lu ce livre :
Anne-Sophie   Katell   Pascal  ….
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

yueyin 20/10/2007 00:04

humm l'idée est intéressante bien sûr quant au traitementil faut voir... :-)

Moustafette 19/10/2007 19:28

Je crois que je vais me le faire prêter, l'attente du poche sera trop longue, d'autant que je suis repartie dans ma phase russe !

sylire 19/10/2007 23:24

@Moustafette : Je ne peux hélas te le prêter car c'est un emprunt à la biblio.

antigone 18/10/2007 07:20

Je crois que je vais passer mon tour pour celui-ci, les auteurs égocentriques et nombrilistes ne me tentent pas.

Béatrix 17/10/2007 21:16

je n'ai pas trop envie de lire ce genre de livre an ce moment mais j'avoue que comme l'histoire se passe en Russie cela m'attire ainsi que les recherches..mais je ne l'achèterai pas ..ce sera un livre bibliothèque si je le trouve..bonne soirée Sylvie.

sylire 17/10/2007 21:23

Oui, je pense que c'est  bien ainsi Béatrix ! Bonne soirée !

katell 17/10/2007 14:48

Je vois que nous avons eu à peu près les mêmes ressentis de lecture ;-)
 

sylire 17/10/2007 20:25

Oui c'est vrai :-)