Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

16 décembre 2007 7 16 /12 /décembre /2007 23:08
Récit - Seuil - 2007
J'ai passé près de quinze jours sur ce récit, parce qu'il m'était impossible de lire plus de deux chapitres de suite.
Il s'agit de témoignages de Rwandais des deux ethnies, recueillis plus de dix ans après le génocide qui a fait plus de 800 000 morts dans le pays. C'est le dernier opus d'une trilogie qui a commencé par "Dans le nu de la vie" (témoignages de rescapés du génocide) suivi de "Une saison de machettes" (témoignages de tueurs). Dans ce troisième volet, on retrouve les protagonistes des deux premiers.
 
La genèse de ce livre est une décision du gouvernement rwandais de libérer 40 000 détenus Hutus, condamnés en grande majorité pour leur participation au génocide de 1994. Jean Hatzfeld a éprouvé le besoin de retourner voir comment était vécue cette décision.
On peut imaginer l'émoi qu'a pu susciter la libération des tueurs au sein de  la population Tutsie ! Une politique de réconciliation a été mise en place par le gouvernement mais à quel prix cette cohabitation est-elle possible ? Ces témoignages montrent à quel point il est compliqué et douloureux pour les rescapés de croiser dans la rue ou d'avoir pour voisins leurs anciens persécuteurs. Les blessures ne sont pas refermées mais il faut bien vivre ensemble ou du moins côte à côte.
 
Le livre évoque cette cohabitation mais revient aussi sur les massacres. Le point de vue des deux ethnies est exposé. On ne peut qu'être sidéré et écoeuré par ce qui s'est passé. Les survivants parlent des victimes en employant constamment le mot "coupé". C'est effrayant de lire dans un témoignage : "ma voisine et son bébé ont été coupés" ou "ils ont coupé ma soeur".
 
C'est une lecture certes éprouvante mais utile pour comprendre ce qu'a pu être le dernier grand génocide du XX e siècle. Il est également intéressant d'entendre les témoignages de l'après : la reconstruction et la réconciliation à la fois obligatoires et impossibles.
 
Ce n'est pas une lecture très gaie en cette période de Noël. En cours de lecture, je me suis demandée pourquoi je m'imposais cela. Je crois que si je suis allée jusqu'au bout, c'est parce je ne me sentais pas le droit d'abandonner ces rescapés. Je pouvais bien faire cet effort, comme celui d'écouter le témoignage des tueurs, pour essayer de comprendre comment une telle abomination avait été possible.
 
Un recueil de témoignages sur le génocide au Rwanda, éprouvant mais instructif.
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Gambadou 18/12/2007 20:31

Ouch, j'avais vu des très bonnes critiques dans le magasine Lire et du coup j'avais hâte de le lire, mais là tu freines un peu mes ardeurs.. Depuis la lecture des Bienveillantes, j'ai encore un peu de mal avec les livres sur la guerre, quelle quelle soit. Mais je le note pour un peu plus tard car je crois que c'est un très bon livre sur le sujet.

sylire 18/12/2007 23:05

Je pense que ce livre peut te plaire Gambadou mais peut-être pour plus tard effectivement.

Thom 18/12/2007 17:56

J'ai ce livre en attente, mais en fait en l'achetant je me suis rendu comptant que c'était le second volet d'un cycle sur ce thème...du coup j'attends que le Père Noël m'apporte le premier.

sylire 18/12/2007 19:23

@Thom : C'est même le troisième volet, comme je le dis dans mon article. Il faut donc que tu te fasses offrir aussi le deuxième ! Ceci dit, je n'ai pas ressenti de gêne à la lecture du fait de ne pas avoir lu les deux premiers.

Moustafette 18/12/2007 17:00

Une lecture éprouvante..., et la fin de ton article, émouvante.

sylire 18/12/2007 19:21

@Moustafette. J'ai rédigé ce billet d'une traite  et il est très fidèle à ce que j'ai ressenti.

Cathe 18/12/2007 16:53

Il a fait partie des coups de coeur de la rentrée littéraire dans ma bib. Pas gai mais inoubliable selon mes collègues qui l'ont lu.

sylire 18/12/2007 19:19

@Cathe : Inoubliable, oui, très certainement, tout comme celui que tu viens de lire "histoire d'une vie" (et qui a eu lui aussi le prix Médécis).

Philippe 18/12/2007 13:48

Merci pour le post...

sylire 18/12/2007 19:25

De rien Philippe !