Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

24 mai 2014 6 24 /05 /mai /2014 23:32

 

Ainsi résonne l'écho infini des montagnes, de Khaled Hosseini, lu par Mathieu Buscatto

Audiolib 2014 - lu par Mathieu Buscatti - 15 heures 19

Voici mon ressenti sur la version papier, lue en décembre 2013 :

Plusieurs histoires se croisent et se recoupent dans ce roman foisonnant, impossible à résumer. L'histoire commence dans les années 50 dans un petit village afghan ou vivent la petite Pari et son grand-frère Abdullah. Leur père, veuf, n'a pas les moyens de les élever décemment tous les deux. Il se résout donc à vendre Pari à un couple de riches habitants de Kaboul. Pour Abdullah, le grand-frère, c'est un déchirement. La petite fille, âgée de seulement deux ans oublie bien vite sa première famille et ce n'est que bien plus tard qu'elle cherchera à renouer avec ses racines. Entre temps, nous la suivons de Kaboul à Paris. Parallèlement, nous suivons le destin d'autres personnages qui ont un lien plus ou moins direct avec elle. Sa mère adoptive, poétesse afghane trop évoluée pour les mentalités de son pays, son père adoptif qui voit sa vie basculer du jour au lendemain par un AVC, son oncle...

Il est principalement question dans ce livre de l'Afghanistan : son histoire depuis les années 50, ses mentalités, la difficulté pour une femme de s'y épanouir... D'autres thèmes plus universels sont abordés comme le handicap, le poids des liens familiaux... Khaled Hosseini est un excellent conteur qui sait embarquer son lecteur mais la multiplicité des personnages, des lieux, des thèmes m'a un peu gênée, je dois l'avouer. Si au final le puzzle rassemble toutes les pièces, il manque selon moi d'une cohérence de l'ensemble, comme les différentes parties étaient des nouvelles. C'est un peu dommage car cette fresque familiale avait tout pour me passionner.

Je ne regrette pas d'avoir lu ce roman mais j'en attendais plus... 

Quelques mots sur la version audio :

Ecouter en version audio un ouvrage que l'on a découvert en version papier peut être une expérience intéressante. C'est la cas quand on a beaucoup aimé un livre et qu'une lecture n'a pas suffit à en saisir toute la richesse. C'est aussi très agréable d'écouter un texte dont on a été séduit par la musicalité, lors d'une lecture "papier". J'ai vécu cette expérience avec "Certaines n’avaient jamais vu la mer" de Julie Otsuka. 

En ce qui concerne "Ainsi résonne l'écho des montagnes" je me suis contentée d'écouter des extraits pour me faire une idée de la prestation du lecteur (que j'ai trouvé tout à fait à la hauteur). Je n'éprouvais pas l'envie de redécouvrir l'histoire une seconde fois, la première m'ayant suffit.

Ecouté dans le cadre du Prix Audiolib 2014

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Manu 09/06/2014 16:41


J'ai adoré Les cerfs volants de Kaboul et j'ai Mille soleils splendides qui m'attends. Celui-ci reçoit des avis plus mitigés.

sylire 10/06/2014 22:01



@Manu : il m'a l'air moins bon que les autres, effectivement.



antigone 26/05/2014 21:19


Le livre en version papier ne m'attirait déjà pas tellement... je passe sur ce titre dans ce format. Il faudrait que je trouve en version audio des titres qui me conviennent et le moyen
satisfaisant de les écouter. Ca viendra...

sylire 28/05/2014 07:08



@Antigone : tes enfants sont peut-être encore un peu jeunes pour comprendre cet isolement momentané. Quand tu t'y mettras, commence par des CD assez courts pour ne pas te décourager. Il
faut un peu d'entrainement pour apprécier à 100 %.



Loo 26/05/2014 14:02


On me l'avait proposé mais je n'étais pas emballé sur le coup. Je comprend ton ressenti et trop d'histoires dans un même livre m'aurait surement gênée aussi. Donc pas de regrets.

sylire 28/05/2014 07:03



@Loo : je ne regrette pas d'avoir fait cette découverte mais ce n'est pas une lecture indispensable.



jerome 26/05/2014 13:26


Je n'ai pas accroché au roman, aucune raison que la version audio me fasse plus d'effet.

sylire 28/05/2014 07:01



@Jérôme : dans le cas de ce livre, je ne pense pas, effectivement. Il n'y a pas d'intérêt particulier à l'écouter après l'avoir lu.



Mango 26/05/2014 06:12


Je préfère passer,je crois,  et rester sur ma si bonne impression des "Cerfs-volants de Kaboul" ...

sylire 27/05/2014 07:16



@Mango : j'ai préféré les cerfs-volants à celui-ci.