Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Prochaines sessions :

1er juin : lecture commune de "Un jour" - David Nicholls

Pour contacter le blogoclub : lecturecommune@yahoo.f

Pour en savoir plus sur le blogoclub :

http://www.sylire.com/article-26682108.html

 

22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 23:14

 

Grasset 2010 - 343 pages

Valentine, ado déjantée et gosse de riches, a pris la poudre d’escampette.  Sa famille a collé à ses trousses deux détectives privées qui n’ont pas l’habitude de travailler ensemble : Lucie, mollassonne et sans grande personnalité » et « la hyène », qui porte bien son surnom. Nous suivons le périple de ce duo improbable sur les traces de la jeune fille, de Paris à Barcelone. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la vedette du roman n’est pas Valentine, mais plutôt « La hyène ». C’est elle qui mène la danse et fait avancer l’enquête, utilisant des méthodes plutôt musclées. Provocatrice et « rentre-dedans », on apprend au fil du roman qu’elle a subi une adolescence tourmentée. Dès que l’occasion se présente, elle fait l’apologie de l’homosexualité féminine. La brave Lucie, pourtant hétéro, finira par virer de bord. Et l’enquête dans tout cela, me direz-vous ? Elle est accessoire, mais finira par aboutir.

 

Je ne me suis pas ennuyée une seconde, entraînée par un rythme assez soutenu, mais le dénouement, peu crédible, m’a déçue. Par ailleurs, si je ne m’attendais pas à du « sexuellement correct » de la part de Virginie Despentes, il me semble tout de même qu’elle dépasse un peu les bornes (nous avons le droit à une "soirée" entre lesbiennes assez gratinée et dont je vous épargnerai les détails). Pas de doute, je suis plus sensible aux auteurs qui évoquent la sexualité de leurs personnages avec plus de délicatesse. Je ne suis pas certaine de relire de sitôt Virginie Despentes, même si au final ce livre m’a bien divertie et souvent amusée. Le petit monde décrit dans ce livre est bien éloigné du mien, en cela le dépaysement fut total. Certains passages sont assez truculents, d'autres d'une vulgarité très limite. Je voulais me faire une idée du style de l’auteur et du contenu de ses livres, ma curiosité est assouvie ! 

D'autres liens ici (nous sommes nombreux avoir lu ce livre)

PRICEMINISTER l'Achat - Vente GarantiLivre lu dans le cadre d'une offre de Price Minister  "Despentes contre Houllebecq ".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nanne 06/11/2010 17:50



Il m'a été proposé, mais je ne suis pas une grande fan de Virginie Despentes ! Je crois qu'au final j'ai bien fait de ne pas accepter, je n'aurais pas apprécié cette lecture ... J'ai beaucoup de
mal avec son écriture, peut-être à cause d'une certaine violence souvent axé autour de la sexualité. Elle aime bien choquer, heurter son public ... Il n'y a qu'à se souvenir de "Baise moi", livre
et film, pour comprendre pas mal de choses !


P.S. : J'ai (enfin) commencé "D'où je suis, je vois la lune" et j'apprécie toujours cette écriture légère autour d'un thème difficile !



sylire 07/11/2010 23:43



@Nanne : Elle est très forte dans l'art de la provocation. Je lui reconnais cela. C'est sans doute ce qui m'a fait apprécier d'une certaine façon ce livre, sans forcément avoir envie
de la relire d'ailleurs. Une fois, c'est bon.



zarline 04/11/2010 16:16



Je partage en grande partie ton avis, sur la fin, la scène trash inutile de partouze etc mais au final, j'ai quand même passé un bon moment. Comme tu le dis, l'utilisation de la vulgarité, de
l'argot et du trash est très bien dosé et ça, ça ne doit pas être facile à écrire.



sylire 05/11/2010 20:53



@Zarline : dans son genre, elle est très forte. Mais ce genre d'ouvrage est à lire à petite dose tout de même...



yueyin 03/11/2010 17:42



Comme toi la fin m'a laissé sur ma faim mais pour le reste, j'ai beaucoup aimé... c'estr enlevé pussant dérangeant... bon la scène que tu évoques n'était peut ête pas véritablement utile à
l'intrigue effectivement mais apparemment la pauvre lucie a été plus choqué que moi :-)))



sylire 05/11/2010 20:48



@Yueyin : je n'ai pas été choquée mais bon.. par convaincue  .



liliba 03/11/2010 13:42



Ah ben flute j'aurais peut-être dû accepter la proposition de PM... Suis-je donc gourde !



liliba 02/11/2010 09:50



C'est si cochon que ça ????



sylire 02/11/2010 22:43



@Liliba : disons que c'est assez trash... et cru. Je sens que j'ai titillé ta curiosité, là