Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 23:31

Babel (Lemeac - Actes Sud) 1998 - 225 pages

"Chat sauvage" est le 4ème roman de Jacques Poulin que je lis. J'ai découvert cette jolie plume il y a quelques années avec "la tournée d'automne", une petite merveille et mon préféré  de l'auteur à ce jour. A chaque nouvelle lecture, je retrouve son univers avec ravissement. Le petit monde de Jacques Poulin est peuplé d'amoureux de la littérature : libraires, écrivains et lecteurs passionnés. Le narrateur est bien souvent un homme d'âge mur, souvent un écrivain.

C'est le cas dans "Chat sauvage", le narrateur est écrivain public. Il vit dans la même maison que Kim, une amie avec laquelle il entretient des liens plus qu'amicaux (bien que chacun garde son indépendance à tous niveaux). Kim est une sorte de psychothérapeute qui reçoit bien souvent ses clients la nuit (il y a beaucoup de bizarreries dans l'univers de Poulin, c'est ce qui fait son charme).

Jack (c'est le nom du narrateur) reçoit parfois ses clients sur rendez-vous mais plus souvent, ces derniers se présentent à son bureau sans prévenir. L'écrivain public exécute pour sa clientèle toutes sortes de travaux (CV, courriers divers, traductions...) mais sa spécialité, ce sont les lettres d'amour. Il a une astuce imparable pour donner du panache à ses lettres : il "emprunte" des phrases dans les correspondances de grands écrivains.

Un jour un vieil homme dont le comportement est un peu étrange, vient le trouver. Jack, curieux de nature, mène son enquête pour savoir qui est cet homme. Il sent qu'il a des choses à lui apprendre...   Avec Jack, nous sillonnons la ville de Québec (notamment le vieux quartier) à la recherche d'indices.

"Chat sauvage" se termine de façon un peu étrange (mais c'est une fin "à la Jacques Poulin"). Je pense donc qu'il vaut mieux être déjà familiarisé avec son univers pour apprécier cette histoire à sa juste valeur. Pour découvrir l'auteur une première fois, je conseillerais plutôt "la tournée d'automne". 

Un univers à découvrir !

Lu dans le cadre de "Quebec en septembre", organisé par Karine et Yueyin 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M

Un auteur avec lequel je n'accroche pas du tout.
Répondre
S


@Manu : je pense qu'avec Poulin, c'est tout ou rien !



V

J'aime bien cet idée d'écrivain public et ses "emprunts" 


Je note ainsi que "La tournée d'automne " que tu recommandes ;-)
Répondre
S


@Valentine : dans un autre de ses romans, il y a un libraire qui pousse ses clients à se servir gratuitement en livres... (chouette idée mais bon... assez irréaliste tout de
même...)



P

Il est chouette, ce challenge : on découvre plein d'auteurs (inconnus à mes yeux mais je ne suis absolument pa sune référence en la matière)
Répondre
S


@Philisine : sans les blogs, je n'aurais jamais lu ces auteurs québécois et je serais passée à côté de très beaux moments de lecture (notamment avec Jacques Poulin).



K

Tu donnes une envie folle de le lire!  Et, quel adon, il est dans ma pile!  Chouette!
Répondre
S


@Karine : chouette si mon billet donne envie le le lire ! . J'attends ton billet alors, hein ?



L

ça tombe bien parce que j'ai justement "La tournée d'automne" sur ma PAL 
Répondre
S


@L'or rouge : quelle chance ! Tu as une pépite, là !