Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Prochaines sessions :

1er juin : lecture commune de "Un jour" - David Nicholls

Pour contacter le blogoclub : lecturecommune@yahoo.f

Pour en savoir plus sur le blogoclub :

http://www.sylire.com/article-26682108.html

 

10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 00:16

Publié par Actes Sud en 2010 /Version Audio : Thélème 2012

D'Henry Bauchau, j'avais lu "Le boulevard périphérique" et "L'enfant bleu", qui m'avaient tous deux subjuguée. Quand j'ai appris le décès de l'auteur, j'ai eu envie de reprendre la lecture de son oeuvre. J'avais dans dans ma PAE (Pile à écouter) "Le Déluge" lu par Michael Lonsdale...   

"Déluge", c'est l'histoire d'une rencontre entre un artiste peintre dérangé ou plutôt habité et d'une jeune femme malade. La rencontre se fait dans un port, dans le sud de la France. Florian, le peintre, dessine mais brûle ses dessins immédiatement. Au contact de la jeune femme, il parvient à entrevoir la possibilité de ne plus brûler ses toiles. Commence alors la création d'une oeuvre extraordinaire représentant le déluge et l'arche de Noé. L'oeuvre se peint sous nos yeux (où plutôt dans notre imagination). D'autres personnes interviennent dans la conception de la fresque, plus ou moins directement. Chacun contribue à sa manière à l'équilibre de Florian et ce projet commun donne à chaque vie une impulsion nouvelle. 

J'ai trouvé quelques ressemblances entre ce roman et "L'enfant bleu". Il s'agit dans les deux cas d'histoires dont le personnage central souffre d'une pathologie mentale. Ces artistes "fous" sont dotés une sensibilité exacerbée et d'un sens artistique hors du commun.

L'écriture est simple et limpide, nulle phrase tarabiscotée ne vient perturber la lecture. Je dois dire que j'ai été littéralement transportée au coeur de ce merveilleux déluge. Une petite frustration : ne pas avoir vu l'oeuvre de mes propres yeux. Mais je me réjouis d'avoir su la voir par l'imagination !

 Un beau texte... 

Le billet d'Antigone

Vous pouvez trouver ce livre audio dans le catalogue de Thélème 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Géraldine 19/05/2014 18:43


Je viens de le "lire", et hélas, je suis passée complètement à côté. Un ennui mortel pour moi.

sylire 20/05/2014 06:58



@Géraldine : Ah zut... Bauchau a un univers très particulier. Quand on entre dedans c'est magique mais je comprends qu'on reste à la porte.



Violette 28/11/2012 20:55


je n'ai rien abandonné mais j'ai écouté Mal de pierres de Milena Agus, par exemple, et j'ai trouvé que je n'arrivais pas à apprécier la dimension psychologique (les livres où on aiment revenir en
arrière, relire un passage, etc.) assise dans ma voiture :-)

sylire 29/11/2012 21:03



@Violette : il m'est arrivé d'abandonner des lectures audio car je ne retenais pas les noms et prénoms (étrangers) des multiples personnages. Je fais donc attention à
cela, maintenant, quand je choisis une lecture audio. J'évite la littérature étrangère.


Pour ce qui est de revenir en arrière, cela ne me dérange pas, je reviens en arrière comme avec un livre papier.



Violette 27/11/2012 10:04


j'aime beaucoup les livres audio et je ne trouve plus chaussure à mon pied en ce moment. Je note donc ce titre... J'ai remarqué que les polars étaient finalement le genre qui me convient le mieux
en livre audio (pas trop compliqué...).

sylire 27/11/2012 23:08



@Violette : il est très chouette. Qu'as-tu tenté et abandonné ?


 



Leiloona 17/11/2012 15:12


Je l'ai aussi en version audio, mais là j'écoute plus la radio que des livres ... Il faut que je me fasse violence ! :D

sylire 17/11/2012 19:39



@Leiloona : je podcast pas mal d'émissions que j'écoute parfois attentivement, d'autres fois d'une oreille distraite. Avec un livre, c'est moins facile. J'essaye donc d'en lire quand je
sais que je vais avoir un peu de temps devant moi et du calme.



Valérie 11/11/2012 19:40


J'avais aimé cette lecture faite par Michael Lonsdale. 

sylire 11/11/2012 23:17



@vAL : et c'est à toi que je dois cette lecture.... Grâce à notre échange !