Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 00:22

null

                                                           Editions de L'Olivier - 236 pages - 2011

Dans un quartier chic au bord de la bord de mer, quelque part en Amérique du Sud, les propriétaires d’une superbe villa ont reçu une visite peu banale. Durant leur absence, des intrus se sont installés dans leurs murs et sont repartis, sans rien dérober.  

Le commissaire Taïbo, chargé de l’enquête, tombe sous le charme de la maîtresse de maison, une jolie quadra s’appelant Vida. Bien vite l’enquête le mène sur les traces Paloma, la fille des propriétaires de la villa. On découvre qu’elle a fui la maison familiale, ne supportant pas la vie bourgeoise de ses parents. Vida ne se remet pas de l’absence de sa fille. D’origine modeste, elle ne s’est jamais vraiment adaptée à la vie oisive et sans relief qui est la sienne depuis son mariage. Les moments passés avec le commissaire lui font entrevoir d’autres possibles. Quant à la jeune Paloma, elle s’est choisie une toute autre vie que celle de sa mère…

Ce qui fait le charme de ce livre ne se trouve pas vraiment dans l’histoire, presque banale.  Une histoire de couple, de relations mère-fille, de crise de milieu de vie…  Mais il y a dans la façon de raconter ces existences, une originalité, un ton particulier. Nous ne sommes pas dans le conte, mais pas tout à fait non plus dans le réel. Tout est plausible mais un peu « à coté ». Je pense notamment aux lieux, non définis et un peu mystérieux. Le village d’Irigoy, par exemple est assez étrange. Il s’agit du village natal de Vida, également celui du compagnon de sa fille…

Il est question principalement dans ce livre, de la liberté que chacun peut s’offrir, s’il est prêt à quitter sa petite vie tranquille pour une vie plus risquée. Les vies d’oiseaux se méritent…

Une lecture agréable, qui m’a donné envie de lire d’autres ouvrages de l’auteur.

Les avis de Clara  -  Gambadou - Géraldine (et plein d'autres !)                                 

                                                                                                              12/141pour_cent_litt_raire_2011

                                                                                                

 

 

Lu pour le Prix Cézam 2012

Partager cet article
Repost0

commentaires

U

Malgré des avis très divergeants je pense que je lirai ce livre un de ces jours.
Répondre
T

agréable mais sans plus pour moi.
Répondre
K

Une auteure que je veux découvrir... reste à voir par quoi je vais commencer.  Me connaissant, ça risque d'être un truc en poche!
Répondre
S


@Karine : apparemment "ce que je sais de Vera Candida" est sorti en poche. Il a eu de très bonnes critiques à sa sortie.



V

Légèrement déçue par ce roman, je ne suis pas sûrer de relire cette auteure, d'autant que j'avais moyennement aimé le précédent. 
Répondre
S


@Valérie : j'ai bien aimé mais je m'attendais à plus original. Une des raisons pour lesquelles je veux tenter un deuxième.



G

Tu parles très bien de ce livre dont je suis relativement passée à côté. Une déception pour moi, mais je vais bientôt lire ce que je sais de vera candida !
Répondre
S


@Géraldine : je n'ai lu et entendu que du bien de Vera Candida. Je compte aussi le lire assez vite.