Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 23:16

null

Editions Buchet Chastel - 245 pages

 

 

Le narrateur a 22 ans et la vie ne lui a pas fait de cadeau. Elle lui a volé d’abord sa mère et son frère, puis quatre ans plus tard son père.  Seul au monde,  écrasé par le poids de la fatalité, il décide de quitter la France avec  son meilleur ami et son ex-petite amie. Le trio (un peu compliqué, c'est une histoire parallèle) s’envole vers la Californie sur les traces de Lloyd Cole, un chanteur dont le narrateur écoute en boucle la chanson « Rich ».

Durant trois mois, le narrateur tente de trouver la force de continuer sa route, aidé en cela par la présence bienveillante de ses amis, se nourrissant  de paysages et de  rencontres. Sans garde-fou désormais pour avancer dans la vie, se sentant presque coupable d'être vivant, il est très vulnérable. Pour autant, il ne s’écroule pas. Allongé à l’arrière de la voiture, quand le trio se déplace d’un endroit à un autre, le jeune homme laisse les souvenirs remonter à la surface. Oublier, c'est tout simplement impossible.

On ne pleure pas à la lecture de « Et rester vivant »,  on reste à distance du malheur,  en phase avec le narrateur. Il n’y a pas de fioritures, les choses sont dites sans détour. Ceux qui connaissent un peu Jean-Philippe Blondel  comprendront que cette histoire est la sienne. A la fin du livre, dans une sorte de postface, il nous raconte le chemin parcouru depuis l’été de ses vingt-deux ans... C'est un roman que ne doivent pas manquer les inconditionnels de l'auteur.

Un road-trip, d'un genre particulier, qui a su m' embarquer.

 Cathulu est restée en dehors - Laure a été touchée

challenge_1_

                                                                                                    3/7

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Midola 25/09/2011 18:38



Je ne sais pas si je dois me considérer comme une inconditionnelle de Blondel mais je note ce titre 



sylire 25/09/2011 22:52



@Midola : je pense qu'il te plaira...



Krol 25/09/2011 10:54



Je viens de l'acheter. Pas trop le temps de lire en ce moment mais il m'attend bien au chaud. J'ai hâte !!! Trop de billets élogieux.



sylire 25/09/2011 22:53



Bonne lecture, alors, Krol ! Il est très vite lu.



Géraldine 24/09/2011 16:11



J'avais le projet de le lire depuis le début et chouette, ma bib l'a acheté, je l'ai donc réservé !



sylire 24/09/2011 20:20



@Géraldine : j'attends donc ton ressenti !



Valérie 20/09/2011 16:58



Visiblement, Blondel divise les blogueuses cette fois.



sylire 24/09/2011 20:11



@Valérie : oui et pourtant c'est son livre le plus personnel et celui sans doute qui donne la clé des autres.



Alex-Mot-à-Mots 20/09/2011 16:09



Je me laisserai bien tenter.