Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 20:45

http://ecx.images-amazon.com/images/I/512ITECumiL._SL500_AA240_.jpg          
Festin de miettes - Le Livre de poche (Lattès 2008) - 314 pages

Deux ex-amies d’origines sociales opposées, Sophie et Deya,  se retrouvent  à l’initiative de Deya, plusieurs années après avoir coupé les ponts de façon brutale. Les jeunes filles avaient pour point commun d’avoir une famille qui les délaissait. Livrées à elles-mêmes, elles vivaient dans une annexe de la demeure bourgeoise de la famille de Deya. Quand plusieurs années après s’être quittées, Sophie débarque chez Deya, elle y trouve un enfant seul, sale et visiblement affamé. Son amie n’apparaît qu’au petit matin… 

 

Ces retrouvailles m’ont laissée perplexe. Deya, qui laisse son enfant seul, comptant sur l’arrivée de sa copine pour prendre le relais (heureusement, cette dernière arrive à l'heure), n’a pas d’emblée gagné ma sympathie, pas plus que Sophie qui semble s’accrocher coûte que coûte à une copine qui visiblement n'en vaut pas la peine. J’étais curieuse d’en savoir plus, mais très vite la vie des habitants de cette propriété bourgeoise m’a semblée irréaliste. J’ai définitivement décroché quand les deux jeunes femmes ont décidé de partir en Afrique avec le jeune enfant, sur un coup de tête et sans préparation, dans le but de retrouver la mère de Deya. L’histoire prend alors une tournure totalement rocambolesque et perd le peu de crédibilité que je lui accordais encore. Je me suis un peu forcée à lire la seconde partie (en diagonale je l’avoue) pour connaître la chute, qui n’a fait que m’agacer davantage. J’ai quitté les deux filles et leurs aventures abracadabrantesques avec un certain soulagement.

Ce livre n’était pas pour moi, de toute évidence...

 

Laure, Cathulu et Clarabel ont tout autre regard sur ce roman. Je vous incite à lire leur billet qui fait contrepoids avec le mien.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Soie 09/12/2009 16:28


C'est effectivement tordu de laisser son enfant aux bons soins de quelqu'un qu'on n'a pas vu depuis des années sans même attendre son arrivée ... surtout quand on l'a plantée là plusieurs années
auparavant. Dommage le thème des deux amies qui se retouvent après plusieurs années aurait pu être très intéressant, c'est ce qui t'a attirée au départ peut être ? 


sylire 09/12/2009 21:44


@Soie : oui c'est tordu et le pire, c'est que cela ne choque pas plus que cela la copine qui débarque ! Je pensais le thème plus intéressant. Les deux filles m'ont autant déplu
l'une que l'autre et surtout, j'ai trouvé que l'histoire n'avait ni queue, ni tête.


pom' 06/12/2009 08:37


j'ai lu ce roman il ya peu et j'en garde un bon souvenir mais pas très précis


sylire 06/12/2009 18:48


@Pom : je pense que je l'oublierai très vite !


Anjelica 02/12/2009 08:58


je passe...


Lilibook 30/11/2009 13:41


Bon par pour moi non  plus...


gambadou 30/11/2009 08:57


alors je passe ...