Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 23:51

grandir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Robert Laffont - 144 pages - 2010

"On me demande comment je vais et je réponds comment va ma mère"

Les parents vieillissent et deviennent dépendants. Leurs enfants doivent s’oublier un peu pour faire face à cette nouvelle situation qui se présente parfois de façon brutale. La narratrice nous raconte les années qu’elle a consacrées à sa mère âgée. Des années difficiles, mais dont elle retire au final un grand bénéfice, estimant que cette expérience l’a grandie.  

La narratrice n’a eu pas d’enfants et je me suis demandée si cela n’avait pas influencé sa façon de vivre les choses. Pour la première fois, quelqu’un de fragile et de vulnérable dépendait d’elle. Pour l’instant, mes parents sont encore assez jeunes et n’ont pas besoin de moi. Je n’ai aucune idée de la façon dont je vivrai la situation quand je devrai leur venir en aide, mais comme tout le monde j'appréhende ce moment. Aurai-je le même ressenti que la narratrice, ayant pour ma part élevé trois enfants ? Saurai-je les voir avec un oeil nouveau, plus indulgent ?

 C’est un beau témoignage d’amour d’une fille pour sa mère, et un message d’espoir pour ceux qui ne sont pas encore passés par là. Un très bel hommage, également, au personnel soignant dont la disponibilité et la patience sont si précieuses aux personnes âgées et à leurs familles.

 

"Plus jeune (ah mais l'inintelligence qu'on a parfois), je pensais que sa disparition me simplifierait la tâche. Je me trompais, tant mieux : c'est sa vieillesse qui me libère. C'est fini de lutter".

 

Les avis (également positifs) de Antigone ; Papillon ; Gambadou ; Aifelle ; Keisha

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Christine 29/10/2010 14:23



Bonjour


Lorsque j'ai vu ce livre en librairie, je me suis doutée que ce roman me plairait, ce commentaire ne fait que confirmer mon avis. Merci beaucoup



sylire 01/11/2010 22:36



@Christine : un très bon livre, que l'on peut acheter les yeux fermés.



Anne 14/10/2010 17:18



Très bonne idée



Stephie 14/10/2010 15:30



Je l'ai moi aussi beaucoup aimé. Une découverte inattendue



sylire 15/10/2010 18:49



@Stephie : c'est vraiment un livre qui fait l'unanimité.



Géraldine 13/10/2010 14:47



Je l'ai pris dans les mains à la Fnac et l'ai reposé. Ma CB disait non et finalement, le sujet me faisait un peu peur aussi... Ce jour arrivera, mes frères et soeurs seront occupés et soutenus
par leur couple et leur propre famille. Moi non. Je porte déjà ma mère psychologiquement (en bonne santé) depuis le décès de mon père. Alors penser qu'un jour, je devrais la porter
"physiquement" aussi, est pour l'instant une idée trop lourde pour moi et que je n'ai pas envie de trouver dans mes lectures.



sylire 14/10/2010 07:17



@Géraldine : je peux comprendre que cette lecture te fasse peur. Un jour viendra où tu seras mieux disposée à faire ce genre de lecture. Inutile  de forcer les choses.



Anne 12/10/2010 19:04



Des enfants qui s'occupent de leurs parents âgés j'en côtoie tous les jours, tu le sais déjà. Dans le mileu rural cela reste une évidence. Je suis toujours surprise comme chacun peut le
faire sans considérer que ce soit une contrainte. J'assiste à des gestes d'amour chaque jour. C'est aussi ce côté humain qui me rend si attachante la Lozère.


Je veux préciser aussi que s'occuper de ses parents n'est plus l'apanage des filles. Je connais quelques fils qui sont d'une dévotion admirable. De quoi rassurer les mamans sans "enfant à
couettes"


Très long ce com'! Il est des sujets qui me rendent intarissable, toutes mes excuses


Je lirais bien ce livre...histoire de voir s'il colle à la réalité



sylire 14/10/2010 07:15



@Anne : j'ai pensé à toi en lisant ce livre et je pense que lui faire faire un petit tour en Lozère est une très bonne idée .