Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

16 novembre 2014 7 16 /11 /novembre /2014 00:58

Thierry Magnier - oct 2010 - lu et écrit par François Morel

 

Le livre commence la voix de François Morel qui chante ceci :

Qui peut dire où vont les fleurs du temps qui passe?

Qui peut dire où sont les fleurs du temps passé?

Quand à la saison jolie, les jeunes filles les ont cueillies,

Quand saurons-nous un jour,

 

quand saurons-nous un jour?

Cette chanson est totalement en adéquation avec le texte lu par François Morel. Il est question du temps qui passe et de l'amour des fleurs au travers du portrait de deux vieux amoureux qui s'en sont allés, Hyacinthe et Rose, les grands parents du narrateur (et de François Morel, peut-être ?). 

Ceux qui ont passé leurs vacances chez les grands-parents, à la campagne, étant enfant, s'y retrouveront. Les autres aussi ! C'est un texte à la fois drôle et émouvant, plein de nostalgie et de joie de vivre.

Une belle idée de cadeau de Noel, si vous commencez à y songer...

 Et un petit cadeau dès à présent, un extrait du texte, trouvé sur Dailymotion et lu par l'auteur. On a même droit à quelques pages du livre qui accompagne le CD (et que je compte bien feuilleter un jour !). 

Merci Sandrine !

 

Lu dans le cadre de "Ecoutons un livre", chez Valérie. Cette fois, je suis bien dans le sujet puisqu'il s'agissait d'écouter un livre écrit à la première personne.

free-road-trip-games-audio-book

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 19/11/2014 17:55


Noté pour Noël, alors. Merci !

sous les galets 19/11/2014 06:44


Cela raconte une histoire avec un fil rouge ou c'est plus une succession de souvenirs du narrateur au sujet de ses grand-parents. Je crains toujours ce thème qui parfois ne tient pas la longueur,
mais bon Morel a le talent que d'autres n'ont pas ;-)

sylire 19/11/2014 20:52



@Sous les galets : le fil rouge ce sont les fleurs. Pour ce qui est de la longueur, pas de souci, c'est court !



gambadou 17/11/2014 18:05


François Morel est cette année "artiste associé" de la saison culturelle de Cesson, près de Rennes. Du coup je vais le voir plusieurs fois, et ça me donne aussi envie de l'écouter !

sylire 17/11/2014 22:34



@Gambadou : tu as de la chance !



zazy 16/11/2014 18:40


Un superbe livre qui fut un de mes coups de coeur de l'an passé... Je l'avais emprunté à la bibliothèque, maintenant j'aimerais bien l'acheter

sylire 17/11/2014 22:34



@Zazy : c'est le genre d'ouvrage qu'on quitte à regret, c'est certain !



Valérie 16/11/2014 18:33


Le livre papier qui est magnifique fait partie de mes livres de chevet. Et François Morel, je l'aime d'amour. 

sylire 17/11/2014 22:33



@Valérie : j'ai vu ce livre la dernière fois que je suis allée chez Dialogues mais j'étais très pressée et je n'ai même pas eu le temps de le feuilleter. Ce n'est que partie remise
!