Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 00:34

Denoel août 2013 - 202 pages

Une journaliste arrive sur les lieux de son reportage : une région du Québec ravagée au début du XXième siècle par de gigantesques incendies de forêt. La jeune femme est à la recherche d'un survivant des incendies pour écrire un article sur le sujet mais elle arrive trop tard, l'homme vient de mourir. Elle se lie d'amitié avec les camarades du vieil homme, des marginaux qui vivent dans les bois, chacun dans sa cabane.

L'intrusion de la journaliste bouleverse le quotidien des deux hommes mais pas autant que l'arrivée presque irréelle dans les parages d'une autre femme, très âgée et un peu déboussolée, Marie Desneige. Deux autres personnages ont leur importance dans l'histoire : le gérant d'un hôtel proche des lieux et un de ses amis. Tout ce petit monde se côtoie dans la bonne humeur et la journaliste mène son son travail d'investigation, qui va prendre une dimension inespérée grâce à la découverte de toiles incroyables dans la cabane du vieil homme décédé...

Ce livre n'est pas facile à résumer car il n'y a pas une mais plusieurs histoires qui se recoupent et se rejoignent. Chaque personnage a sa propre histoire, plus ou moins douloureuse. Tous ont en commun la recherche d'une forme de sérénité. L'amitié est LA valeur sûre de cette improbable communauté. Jocelyne Saucier nous offre une image positive de la vieillesse. Elle veut nous montrer que la mort s'apprivoise et que, cerise sur le gâteau, il est possible à tout âge de renouer avec l'amour. 

C'est un livre plein d'humanité sans être mièvre pour autant. L'histoire, qui prend parfois la tournure d'un conte, revêt également une dimension artistique grâce à la découverte des toiles du 3ème compère, celui qui vient de mourir. Tout cela donne un roman riche, plein de fantaisie et de poésie mais toutefois bien ancré dans le réel grâce à l'enquête de la journaliste sur les feux de forêt. Un très harmonieux mélange des genres.

    Une très jolie découverte ! 

Les avis (enthousiastes) de : Aifelle - Antigone  

Merci à Babelio et son opération Masse critique

J'atteins avec ce livre la première marche du challenge 1 %. J'ai lu 1 % des livres de cette rentrée (soit 6 livres)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

luocine 11/03/2014 10:21


j ai beaucoup aimé c eroman et j'ai mis un lien vers ton article


luocine

sylire 12/03/2014 07:03



Merci Lucocine !



Marion 21/11/2013 21:13


Oh oui, quel livre merveilleux. Lu avant la création de mon blog donc pas chroniqué, mais un livre auquel je repense souvent. Un livre à classer dans « les livres qui font du bien » ! ;-)

sylire 22/11/2013 13:27



@Marion: oui je suis d'accord, à classer dans les livres qui font du bien. Et le contexte de l'histoire est très original, ce qui ne gâche rien !



dasola 11/11/2013 13:27


Bonjour Sylire, j'ai lu pas mal de billets élogieux sur ce roman, tu en rajoutes. Le titre m'intrigue et j'aime beaucoup cette couverture en noir et blanc. Bonne après-midi.

sylire 11/11/2013 21:47



@Dasola : le titre a de quoi intriguer... L'explication se trouve au milieu du livre... je garde le suspens, bien-entendu. Bonne soirée et bonne semaine !



valentyne 08/11/2013 13:04


vu la quasi unnanimité et ton appréciation finale "harmonieux mélange des genres." , je m'empresse de noter ;-)

gambadou 06/11/2013 15:29


Bonne pioche alors !

sylire 06/11/2013 18:40



Gambadou : oui, comme souvent lors de l'opération masse critique !