Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 23:52

  Actes Sud - 291 pages - traduit de l'anglais (américain) par Christine Le Boeuf

 

Le personnage central du roman s'appelle Rudolf Born. C'est d'un homme extrêmement difficile à percer : excessif, violent, charmeur et très mystérieux. Le jeune Adam Walker fait sa connaissance en 1967 alors qu'il est étudiant et, il faut bien le dire, un peu naïf. Envouté par Born (et charmé par sa compagne), Adam accepte de s'associer avec lui pour créer un journal littéraire. Il se mord bien vite les doigts, comprenant que l'homme n'est pas quelqu'un de très recommandable. Après un évènement qui l'a profondément choqué, le jeune homme décide de rompre toute relation avec Born et quitte les Etats-Unis pour Paris, prenant le risque le croiser là-bas. L'homme séjourne  en effet régulièrement à Paris. Adam sent monter en lui l'envie de se venger et fait tout pour rencontrer Born, se mettant une nouvelle fois en danger...

Trente ans après, l'histoire refait surface mais je ne vous en dirai pas plus car il faut vraiment préserver le suspense.

Ce que j'aime chez Paul Auster, c'est qu'il vous embarque dès les premières lignes dans son histoire et qu'il ne vous lâche plus. Le livre est composé de plusieurs parties, qui réservent chacune son lot de surprises et de retournements de situation. Le narrateur n'est pas toujours le même, la vérité n'est jamais celle que l'on croit. L'histoire commence à New-York, se poursuit à Paris et finit dans un endroit improbable (et d'une façon qui l'est tout autant !).

   

Une fois encore, j'ai été bluffée !  

L'analyse très fouillée de Ys

Lu dans le cadre d'une lecture commune autour de Paul Auster pour le challenge Us organisé par Noctembule

Un nouveau logo :) 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

yuko 12/11/2013 11:56


Je note ce coup de coeur ^^

sylire 12/11/2013 20:43



@Yuko : tu fais bien



somaja1 22/10/2013 19:48


Je suis une inconditionnelle de P. Auster. Et même quand j'aime un peu moins, je ne me le dis que tout bas !


Ce livre là n'est pas encore passé entre mes mains, j'attendais qu'il sorte en poche (je me suis promis de ne plus acheter de livres avant un bon moment , ou alors un tout petit poche ici ou
là), et voilà -t'y pas que je vois dans un billet plus récent (oui, c'est ça quand on a pris du retard de lecture de
billets chez les copinautes, les infos arrivent toutes en même temps !) que justement il vient de sortir en poche ! Plus d'excuses !

sylire 23/10/2013 13:18



@Somaja : tu ne devrais pas être déçue par cet opus-là. Il est très bon !



Manu 21/10/2013 21:08


Quelle tentatrice tu fais aujourd'hui !

sylire 22/10/2013 06:55



@Manu : j'en suis ravie !



Nanou 14/10/2013 22:31


Il est dans ma PAL. Il faudra que je me décide à le lire, si j'en crois ton avis ! Surtout que jusqu'à présent, j'ai bien aimé ses livres.

sylire 15/10/2013 20:56



@Nanou : si tu as aimé ses autres livres, tu aimeras celui-ci, très certainement.



Natiora 14/10/2013 09:58


On est totalement sur la même longeur d'ondes :)

sylire 14/10/2013 14:28



@Natoria : c'est ce que je me suis dit en lisant ton billet :-)