Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 00:56

 

null

                                                                       Flammarion  - Aout 2011 - 500 pages

Ce roman nous présente alternativement deux femmes d’origine iranienne, l’une en France, l’autre en Iran. La première s’est installée à Paris et tente de se reconstruire. On comprend qu’elle a fui son pays. A paris, elle vivote et dépense le peu qu’elle gagne dans une psychanalyse qui semble s’enliser…

Le second récit est celui d’une jeune étudiante iranienne qui vit dans son pays d’origine.  Révoltée par la condition des femmes en Iran, elle n’hésite pas à  se mettre en danger pour voler la liberté qu’on ne lui octroie pas, payant parfois très cher sa liberté et son audace.  

La quatrième de couverture dévoile le lien entre les deux femmes mais je ne trouve pas utile de le savoir d’emblée.

 Le livre fait plus de 500 pages,  je pense qu’il aurait gagné à en faire 100 de moins. Je n’ai pas trop compris l’intérêt de la description détaillée de la psychanalyse, lassante pour le lecteur (du moins pour moi !). Le point fort du livre est d’apporter un éclairage intéressant sur la condition féminine en Iran. J’ai beaucoup aimé ce personnage d’étudiante révoltée qui brave les dangers pour défendre sa liberté. On comprend dans la postface du livre que ce roman s’inspire pour partie de l’expérience personnelle de l’auteure. 

Un livre passionnant sur certains aspects  mais qui souffre à mon sens de longueurs.

      Les avis de : Antigone et Leiloona (partagées) et de Géraldine (très enthousiaste)

1pour_cent_litt_raire_2011

                                                                                                       9/14

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Flo 11/01/2012 12:37


J'ai découvert cette auteure il y a peu avec "comment peut-on être français", roman autobiographique qui raconte ses premières années en France. Plutôt intéressant. Je note aussi
celui-ci

sylire 11/01/2012 21:54



@Flo : tiens, si je tombe dessus je le lirai !



Géraldine 10/01/2012 21:52


Moi les passages psychanalyse et évolution des rapports patiente/thérapeute m'ont passionnée, peut-être parce que je suis plutôt concernée par le sujet.

sylire 10/01/2012 22:05



@Géraldine : j'ai trouvé ces passages trop longs, m^^eme s'ils reflètent une certaine réalité.



antigone 10/01/2012 21:19


Oui, partagée... Ma lecture rejoint la tienne. Le lien entre les deux femmes ne m'a jamais semblé évident mais on apprend beaucoup sur la jeunesse iranienne, et cet aspect là est vraiment bien.

sylire 10/01/2012 22:04



Ce lien n'est pas évident, c'est vrai. L'auteure a sans doute voulu laisser le doute et il me serait resté si je n'avais pas lu la 4ème de couverture.



moustafette 10/01/2012 10:52


Noté pour le côté psy...

sylire 10/01/2012 20:54



@Moustafette : effectivement, tu pourrais tout à fait te passionner pour ce livre quand j'y pense...



Stephie 10/01/2012 09:41


Et je ne l'ai toujours pas lu... je suis calamiteuse...

sylire 10/01/2012 20:54



@Stephie : calamiteuse... oh non, tu exagères un peu . Ca va venir !