Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 07:47

null

       Le livre de Poche  2012  (JC Lattès 2011) - 235 pages

Dans ce roman d'inspiration autobiographique (mais on ne sait pas jusqu'à quel point), le narrateur, appelé Edouard et non Grégoire, nous raconte comment et pourquoi il est devenu "l'écrivain de la famille".

Avec beaucoup d'humour et d'auto-dérision, Edouard nous raconte son enfance, marquée notamment par  présence d'un enfant handicapé dans la fratrie et par la séparation de ses parents. C'est dans une famille éclatée qu'il grandit tant bien que mal, se sentant bien souvent délaissé. Peu sûr de lui, il ne fait pas forcément de très bons choix, laissant souvent la vie décider pour lui. Il devient publicitaire par hasard et réussit bien sa carrière professionnelle. Côté vie privée, c'est le fiasco. Son entourage le voyait écrivain mais ce ne sera pas pour tout de suite. Il lui faudra d'abord mettre de l'ordre dans sa tête et dans sa vie...

C'est un livre à la fois drôle et touchant, que j'ai pris beaucoup de plaisir à parcourir. J'ai été très sensible à la façon dont Edouard évoque son frère handicapé et parle de son père, fragile psychologiquement et atteint de la maladie d'Alzheimer vers la fin de sa vie. Le narrateur fait preuve de beaucoup de pudeur dans l'évocation de la souffrance des uns et des autres et montre une grande tendresse vis à vis de ceux qui ne lui ont pas facilité la vie (notamment en le proclamant écrivain avant qu'il n'ait fait ses preuves). Un autre aspect du livre m'a séduite : le narrateur est de ma génération et certains de ses souvenirs ressemblent aux miens (musique...). Seul bémol pour moi, Edouard évoque sa carrière de publicitaire en citant les marques dont il a assuré la promotion, je n'en vois pas bien l'intérêt.

Une chouette lecture...

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Géraldine 16/01/2013 22:02


A y'est, lu , beaucoup aimé, excepté quelques passages trop crus.

sylire 18/01/2013 21:09



@Géraldine : un auteur à suivre !



Géraldine 15/10/2012 16:24


Oh, j'ai trop hâte de le lire, il est dans ma PAL, je l'ai acheté à la fin de l'été. mais pour l'instant, l'époque est aux partenariats !

sylire 17/10/2012 21:57



@Géraldine : c'est une bonne acquisition !



Leiloona 11/10/2012 17:20


J'ai peur de le lire .. "peur" de voir certains travers de son second roman déjà en germe dans le premier ... Pourtant j'ai aimé le second. 

sylire 11/10/2012 21:22



@Leiloona : je n'ai pas encore lu d'avis négatif sur "l'écrivain de la famille". En revanche "la liste de mes envies" n'a pas fait l'unanimité. En ce qui me concerne j'ai beaucoup aimé et
sans bémol comme pour celui-ci.



clara 09/10/2012 08:41


Comme toi, la citataion desmaques publicitaires m'ont un peu gênée mais sinon une chouette lecture, oui !

sylire 09/10/2012 22:02



@Clara : et maintenant, on attend le prochain



Alex-Mot-à-Mots 08/10/2012 13:51


On te sens convaincu (sauf le coup de pub).

sylire 09/10/2012 22:01



@Alex : c'est cela !