Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 23:01

L'Elixir d'amour

Albin Michel - mai 2014 - 156 pages

Adam et Louise se sont aimés puis ils se sont séparés. L'un vit désormais à Paris, l'autre à Montréal. Entre eux s'engage une conversation épistolaire, initiée par Adam, qui voudrait faire de son ex-compagne une amie. Réticente dans un premier temps par l'idée de cette amitié forcée, Louise se laisse convaincre. Dans leur correspondance, il est principalement question d'amour. Celui qui fut le leur et celui qu'ils vivent désormais, chacun de leur côté. Adam, très sûr de lui, pense qu'on peut provoquer l'amour. Il entreprend de mettre en pratique sa théorie, se comportant en Dom Juan avec l'une de ses patientes, tout en relatant à Louise le cheminement de sa relation.

J'ai retrouvé avec plaisir la plume d'E.E Schmitt dans ce court roman épistolaire qui propose une réflexion sur l'amour et sur les relations de couple. Il est question notamment de l'infidélité, vécue différemment par l'homme et la femme. Adam avance que l'homme, capable de dissocier le sexe de l'affect, n'a pas forcément l'impression de trahir sa femme en la trompant. La femme, plus romantique, ne comprend pas cette position. Adam et Louise se sont séparés parce que cette dernière n'entendait pas laisser à son compagnon la liberté qu'il aurait aimé s'octroyer. Libre désormais, il compte bien s'en donner à coeur joie...

L'ouvrage se lit en moins de deux heures et s'apparente plus à une nouvelle qu'à un roman, y compris dans la construction. J'ai bien aimé me laisser embarquer dans ce dialogue assez piquant, qui réserve une fin inattendue et assez jubilatoire. C'est un histoire qui suscite une réflexion mais que j'ai plutôt lue comme un divertissement. La réflexion est venue par la suite, en rédigeant le billet puis en échangeant avec Valérie, avec qui je partage une lecture commune. Hélas, je ne peux pas en dire plus sous peine de gâcher l'effet de surprise pour ceux qui voudraient le lire.

J'ai bien aimé !

L'avis de Valérie

Le billet (très littéraire et non moins intéressant) de Caroline


Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Vous aimez lire les Romans?
Notre Cadeau pour vous : Plein de Romans GRATUITS sur :
http://telecharger-ebook-gratuit.blogspot.com/p/romans_30.html
Répondre
E

Voilà bien longtemps que je n'ai pas lu  un E.E. Schmitt, je crois d'ailleurs que j'en ai un de lui dans ma PAL.
Répondre
S


@Emma : je n'avais rien lui de cet auteur pendant plusieurs années et j'ai apprécié de le retrouver avec "ces deux messieurs de Bruxelles", que j'ai préféré à celui-*ci.



G

Ah ! Tu es plus enthousiaste que Valérie dans ton billet ! J'aime beaucoup l'auteur, mais ai tellement de retard en lecture, que je ne sais pas en quelle année je pourrais me pencher
raisonnablement sur ce roman !
Répondre
S


@Géraldine : parfois ce sont les occasions qui font les larrons !



G

J'ai été une fan de la première heure de cet auteur, puis très déçue par sa production des quatre dernières années. Là, je commence à y revenir doucement... alors pourquoi pas !
Répondre
S


@Gambadou : je l'avais un peu mis de côté également. J'ai lu l'an passé "ces messieurs de Bruxelles" que j'ai beaucoup aimé, du coup, j'ai recommencé à le suivre.



S

Je ne vais pas te mentir, les romans sur la relation de couple, j'ai quand même super du mal...surtout que le billet de Val est plus sévère que le tien quand même. En plus, je n'aime pas trop les
formats courts (et la phrase "qui s'apparente à une nouvelle" me fait plutôt peur) ...donc bon
Répondre
S


@Sous les galets : hum, vu tout ce que tu me dis, il vaut mieux que tu passes ton chemin, c'est certain !