Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 00:22

                                     Nils Edition - 2010 -374 pages traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Hannah Pascal

Le narrateur, T.S. est un jeune garçon d’une douzaine d’années.  Enfant prodige, il se passionne pour la cartographie et les illustrations scientifiques. Sa famille vit dans un ranch, dans le Montana. Le père élève des chevaux, la mère est une scientifique spécialisée dans les insectes. Le jeune garçon a donc hérité de la vocation scientifique de sa maman. T.S a une sœur aînée, il a perdu son frère tragiquement. On comprend au fil du roman que les circonstances de cette mort sont particulièrement perturbantes pour le jeune garçon.  Dans le ranch, il y a un avant et un après le drame, bien que chaque membre de la famille continue à faire « comme avant ».

Un jour, T.S. a l’opportunité de quitter le ranch. Après une courte réflexion, il fait son sac et s’en va. Sans doute voit-il alors l’occasion de faire une coupure avec son milieu familial. Son but, traverser les USA pour y recevoir le prix qu’il vient d’obtenir pour l’excellence des croquis scientifiques qu'il dessine. L’étrangeté de la situation, c’est que là-bas, dans le célèbre musée Smithsonian, on attend un adulte, pas un enfant. Plus de la moitié du livre est consacrée à la traversée du pays, en train, par le jeune T.S.  Avant de quitter la maison, sur un coup de tête il a subtilisé à sa mère un carnet de notes.  Ce carnet contient tout autre chose que des travaux scientifiques, comme le pensait T.S. Son contenu va permettre  au jeune garçon de tuer le temps durant les longues heures de train mais également d’envisager sa mère sous un angle différent. Arrivée à destination, une autre aventure l’attend...

L’originalité de ce livre tient aux croquis qui ornent les marges du roman. On y trouve également diverses notes du narrateur qui complètent le récit. Cela m’a un peu perturbée au départ mais je m’y suis faite assez vite. Ce qui m’a le plus gênée, c’est le format du livre, large et donc peu maniable au lit (et comme je ne lis quasiment qu’au lit je suis sensible à ce genre de détail).

Sans le blogoclub, je ne pense pas que j’aurais lu cet ouvrage, qui à première vue semble s’adresser davantage à un public « jeunesse ». Je ne le regrette pas. Sa fraîcheur et sa fantaisie m’ont fait passer un agréable moment.  T.S. est un personnage très attachant que j’ai accompagné avec plaisir l’espace de ce voyage initiatique. J’ai beaucoup aimé également, le roman dans le roman (je n’en dirai pas plus pour sur cet aspect du livre pour ne pas trop en dévoiler...).

Une lecture sympathique et originale sur le thème du voyage (thème proposé par le blogoclub pour cette session) 

 

Les avis des participants : Caroline - Gwenaelle - Manu - Hélène - Claudialucia - Sibille - Lisa - Mimi Pinson - Ori - Jessica - Lapinoursinette - Grominou

D'autres lectures sur le thème du voyage : Keisha (En pantagonie) Titine (sur la route)

Merci de laisser vos liens en commentaire

Pour la prochaine session du blogoclub, "le roman épistolaire" est le thème choisi

Partager cet article
Repost0

commentaires

S

Je l'ai acheté mais n'ai pu le lire dans les temps...
Répondre
S


@Stephie : Ca arrive ! Quand tu le liras, nous mettrons ton billet en lien.



M

Blocage définitif face à ce livre! Aucune envie de le lire d'où ma non participation cette fois mais je compte bien participer au prochain.  ( peu m'importe le titre d'ailleurs.) 
Répondre
S


@Mango : pas de souci, il ne faut pas se forcer !



G

L'aspect roman dans le roman est toujours tentant !
Répondre
S


@Géraldine : surtout quand c'est adroitement mené, ce qui est le cas ici !



G

Voici enfin mon billet!


http://jai-lu.blogspot.com/2011/12/selected-works-of-t-s-spivet.html
Répondre
L

http://blogsuperflu.canalblog.com/archives/2011/12/04/22885089.html


Voici (enfin!) mon billet! merci pour cette lecture, j'ai adoré, Spivet est un ami maintenant!
Répondre