Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 23:26

 

    Audiolib juin 2013 (les escales 2012) - 14 h 35 

 traduit de l'anglais par Alice Delarbre - lu par  Pulcherie Gadmer

 

Cette saga familiale a pour cadre principal l'île de Spinalonga, en Crête. Il s'agit d'un lieu au passé très chargé. Spinalonga est en effet une ancienne léproserie dans laquelle de nombreux malades ont été déportés de 1903 à 1957. L'île nous est contée au travers de l'histoire familiale d'Alexis, jeune anglaise qui débarque en Crête avec la volonté d'en savoir plus sur ses origines. La jeune femme est en pleine réflexion sur son devenir. Pour être certaine de faire les bons choix, elle ressent le besoin de savoir d'où elle vient. Sa mère refuse tout dialogue à ce sujet. 

Alexis découvre très vite, avec stupéfaction, que sa grand-mère et sa tante ont vécu successivement à Spinalonga pendant plusieurs années, arrachées à leur famille par la maladie. Nous découvrons, grâce au récit d'une amie de la famille, ce qu'a été leur vie d'isolement. Une existence difficile mais supportable, voire agréable pour la plupart, car les lépreux s'étaient remarquablement bien organisés pour rendre l'île accueillante aux nouveaux arrivants et plaisante à vivre. En revanche, le rejet de l'extérieur vis à vis des malades était terrible. 

L'histoire de la famille d'Alexis est captivante et pleine de rebondissements. De façon générale, je ne suis pas passionnée par la médecine mais j'ai trouvé fort intéressant d'en savoir plus sur la lèpre : son évolution, ses traitements...  Rien à dire sur la prestation de la lectrice, tout à fait à la hauteur. Le petit plus est l'accent grec qu'elle emploie pour nommer les personnages et les lieux.       

 

 Une saga familiale passionnante ! 

Lu dans le cadre de :

Livres contre critiques

 

Mais également pour le challenge de Géraldine 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Canel 17/10/2015 13:31

Je viens de terminer la version papier. J'ai bcp aimé "le milieu" (la vie à Spinalonga du temps d'Eleni, l'occupation allemande...) mais j'ai trouvé la fin longue et trop bluette.
Le petit plus dont tu parles sur la version audio : "l'accent grec qu'elle emploie pour nommer les personnages et les lieux" me donne envie de tenter (même si je n'ai jms pu écouter en entier un livre audio, je pourrais au moins l'emprunter à la bibli et essayer le début).

enna 26/11/2013 07:16


je suis moins emballée que toi, je me suis un peu ennuyée en fait et pourtant : j'avais envie d'aimer ;-)

26/11/2013 18:45



Enna : pour une fois qu'on est pas d'accord



MrsB 22/09/2013 13:41


Je viens de le finir en version papier. Un vrai coup de coeur!

sylire 23/09/2013 20:24



@Mrs B : c'est une histoire qui m'a passionée également...



MrsB 09/07/2013 09:04


Je note car j'aime beaucoup les sagas

somaja.over-blog.com 07/07/2013 20:00


Vu les éloges partout, je vais me sentir obligée de présenter mes excuses à cette pauvre Alexis !


Peut-être que la lecture audio, avec un petit accent grec de temps en temps aurait fait passer le tout...ça tient à si peu de chose parfois, d'aimer ou pas.

sylire 07/07/2013 20:06



@Somaja :Je te dirai que j'ai eu un doute au début car le livre commence par les états d'âmes d'Alexis qui ne sont pas d'une grande originalité, il faut bien l'avouer. Mais après, j'ai
trouvé l'histoire passionnante !