Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Prochaines sessions :

1er juin : lecture commune de "Un jour" - David Nicholls

Pour contacter le blogoclub : lecturecommune@yahoo.f

Pour en savoir plus sur le blogoclub :

http://www.sylire.com/article-26682108.html

 

26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 00:41



Grasset janvier 2010 - traduit de l'anglais - 379 pages

Le décor de cette histoire est un quartier populaire et multiethnique au sud de Londres, Loughborough Junction. Un de ses habitants de longue date, Robert, envisage de vendre son pressing pour prendre sa retraite. Akeel, jeune homme d’origine pakistanaise, est le premier acquéreur potentiel. D’abord réticent, au fond il n’est plus si pressé de vendre, Robert finit par se laisser  séduire par la motivation et le sérieux du jeune homme. Il propose à Akeel de travailler en binôme avec lui pendant un an afin de lui transmettre son savoir, ce que le jeune homme accepte bien volontiers.

 

Le roman retrace cette année charnière de la vie de Robert, une année où ses souvenirs remontent à la surface, où il doit mettre de l’ordre dans sa boutique mais aussi dans sa vie. Parallèlement, nous faisons connaissance avec quelques habitants du quartier, auxquels l’auteur consacre des chapitres complets : une jeune fille au pair amoureuse du maître de maison, deux clochards, une vieille femme dont la mémoire s’envole, un père de famille mafieux… Peu à peu nous nous familiarisons avec ce quartier populaire et grouillant de vie. Au terme d’une année, Robert aura la satisfaction non seulement d’avoir transmis son savoir, mais également d’avoir pu confier à son repreneur l’étonnant secret de la chambre des vies oubliées, qui n’est pas sans rapport avec la vie du quartier. La complicité qui s’instaure entre les deux hommes permettra à Robert de se soulager de son propre secret, peut être le plus lourd parmi ceux que referme sa mystérieuse chambre.

 

Dès les premières lignes, j’ai fait le rapprochement entre ce livre et celui de Paul Auster « Brooklyn Follies ». Les deux romanciers racontent le quartier d’une grande ville au travers du quotidien de ses habitants, que l’on découvre au fil des pages. Je n’irai pas jusqu’à dire que Stella Duffy a le talent d’un Paul Auster, la barre est placé bien haut, mais le roman est plutôt agréable à lire et les personnages attachants, notamment Robert, commerçant plein d’humanité et tourné vers les autres. Je connais très peu Londres, mais je pense que les gens qui connaissent la ville aimeront parcourir des lieux qu’ils connaissent et qu’ils verront peut-être sous un nouvel angle. Les autres lecteurs découvriront une ville bien différente de celle des cartes postales et impossible à appréhender pour le touriste qui ne sort pas des sentiers battus. 

 

                Lu dans le cadre d'un partenariat avec Ulike 
                    (en cliquant sur le lien, vous arrivez sur la fiche de l'auteur sur le site d'Ulike)

05_chronique_de_la_rentree_litteraire 

ulike logo

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Karine:) 24/03/2010 20:35


Juste pour le plan du métro de Londres sur le dessus, j,aurais été tentée!  si en plus c'est bien, pourquoi pas!


sylire 25/03/2010 14:19


@Karine : ce n'est pas un roman inoubliable mais pour qui aime Londres, une lecture très sympa.


Nanne 05/03/2010 23:00


J'aime ces livres qui parlent de quartiers populaires des métropoles, de ses habitants, de leurs petites habitudes ! Et puis, c'est surtout un autre Londres que l'on découvre, sans aucun doute plus
vrai et plus proche de la réalité que celui des touristes du monde entier. Un Londres multi-éthnique et qui accepte la différence de son voisin ... Un livre à découvrir pour tout cela et plus
encore, je pense !


sylire 06/03/2010 15:09



Tu as parfaitement bien résumé le livre, Nanne !



La Nymphette 28/02/2010 11:51


Voilà un livre qui me fait bien envie, j'aime aussi voyager dans mes lectures!


sylire 02/03/2010 22:16


@La nymphette, Mona et Manu : alors il devrait vous plaire !


Mona 27/02/2010 22:19


J'adore Londres, alors si ce livre nous permet de découvrir cette ville sous un autre angle, je suis preneuse !


Manu 27/02/2010 17:40


Ca a l'air d'être un roman comme je les aime, j'adore Londres et la couverture me plaît beaucoup !