Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 00:58

Roman traduit de l’islandais par Catherine Eyjólfsson

 Lu par Ruffus - 2 h 54 

Au seuil de son existence en Islande, Bjarni décide d'écrire une lettre à celle qu'il a aimée toute sa vie, la belle Helga. Avec beaucoup d'humour, le vieil homme confesse à Helga ses fantasmes d'autrefois, nourris par la nature et par la vie animale qu'il observait chaque jour, les agnelles bien en chair, l'odeur forte des animaux, la sensualité brute qui se dégageait de sa bergerie. Il évoque la saison des amours de sa vie, bien trop courte mais si intense. Il raconte également l'affection qu'il portait à sa femme, si malheureuse de n'être qu'une "brebis stérile" (c'est ainsi qu'elle se nommait elle-même). 

J'ai trouvé cette confession touchante et pleine de poésie. Quelques anecdotes sont particulièrement croustillantes comme celle de la vieille dame qu'on ne peut enterrer parce que la terre est gelée. Je ne vous raconte pas la suite mais j'ai bien ri. Bjarni est un homme d'un autre temps, attaché à sa terre plus qu'à tout autre chose. Il a aimé passionnément une femme sans assouvir pleinement sa passion, ce qui n'a sans doute fait que la renforcer. Avec les yeux de notre époque, on peut lui trouver bien des défauts à ce Bjarni, dont celui d'être lâche. Personnellement, je n'ai pas eu envie de le juger. 

La version audio, lue par Rufus est une réussite. Il fallait pour ce texte, une voix d'homme qui a du vécu.

Une bien belle lettre d'amour.   

 Une écoute commune avec SaxaoulSandrine, Leiloona.        

nullécoute commune

                             13/18 (en chemin pour 3 %)

Partager cet article
Repost0

commentaires

E

Je vais bientôt me faire mon propre avis, mais en version papier évidemment ;-), tu as plus apprécié que Saxaoul...
Répondre
S


@Emma : ah, ah, j'attends ton avis, alors !



A

Ah, la belle voix de Rufus....
Répondre
S


@Alex : j'avoue que je ne me souvenais pas vraiment de sa voix avant de commencer l'écoute.



E

je suis partagée car j'ai trouvé l'histoire d'amour d'un autre temps et d'un autre lieu très touchante mais je 'nai pas été amusée mais plutôt ennuyée par tout ce qui concerait la vie rurale...
Mais j'ai aimé la lecture de Rufus!
Répondre
S


@Enna : le livre est pourtant très court pour trouver le temps de s'y ennuyer. Mais ça arrive, même avec un livre court, la preuve.



D

Bonjour Sylire, avant de l'écouter (peut-être), il faut que je le lise. Ce roman est dans ma PAL. Il ne fait pas l'unanimité dans la blogosphère. Mais je compte bien lire cette lettre. Bonne
journée.
Répondre
S


@Dasola : je serais curieuse d'avoir ton avis. Bon week-end à toi.



Z

J'aime beaucoup Rufus, ce devait être formidable
Répondre
S


@Zazy : sa voix colle au texte, si l'occasion se présente pour toi, n'hésite pas à l'écouter.