Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Prochaines sessions :

1er juin : lecture commune de "Un jour" - David Nicholls

Pour contacter le blogoclub : lecturecommune@yahoo.f

Pour en savoir plus sur le blogoclub :

http://www.sylire.com/article-26682108.html

 

8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 23:40

    Robert Laffont - 585 pages - Traduit de l'anglais (Australie) par Johan Frédérik HEL-GUEDJ

 

"La mémoire est une chienne indocile" n'est pas un livre dont il est facile de parler tant il est riche et foisonnant. Plusieurs destins se croisent dans cette histoire qui se passe principalement à New-York, mais qui nous conduit également à Chicago, Cracovie ou Auschwitz.

Nous suivons plus particulièrement deux personnages qui n'ont, à priori, rien à voir l'un avec l'autre : Lamont Williams, jeune afro-américain vient de sortir de prison. Il est employé par un hôpital, pour une période probatoire de 6 mois. L'autre personnage, Adam Zignelik, est professeur d'histoire dans une grande université. Il traverse un passage à vide tant au niveau professionnel qu'au niveau personnel.

0n comprend assez vite qu'un sujet commun lie ces deux personnages. Adam, de plus en plus mal dans sa vie, se raccroche à l'étude d'enregistrements d'une portée historique considérable puisqu'il s'agit des premiers témoignages des rescapés d'Auschwitz. A la même époque, à l'hôpital, Lamont fait la connaissance d'un vieil homme rescapé des camps...

L'auteur prend le temps de nous présenter chacun de ses personnages. Nous les découvrons dans leur intimité et percevons leurs failles. J'ai particulièrement aimé les pages évoquant la vie du psychologue qui a interrogé les rescapés des camps. Son histoire personnelle est captivante, un roman dans le roman...

Le sujet peut faire peur et c'est vrai que certaines pages sont très pénibles à lire mais ce n'est pas un "énième" livre sur l'holocauste. D'une part parce qu'il aborde d'autres sujets (comme l'histoire de la ségrégation raciale aux états unis), mais aussi parce qu’il se démarque par sa profondeur de réflexion. C'est un livre très documenté qui se penche sur la transmission de la mémoire et sur le rôle de la compréhension de l'histoire dans l'avancement de l'humanité.

Il faut avoir du temps devant soi pour se plonger dans cette aventure livresque car les pages ne se tournent pas toutes seules, surtout au début. Un conseil si vous le lisez, soyez patient.

Que vous dire de plus sinon que ce livre se situe un cran au-dessus de tout ce que j'ai pu lire ces derniers temps. C'est un roman dont vous ne sortez pas indemne.

Les avis très enthousiastes de Aifelle - Clara - Krol

Je n'ai pas lu trouvé d'avis négatifs mais je sais que Keisha n'a pas réussi à passer les cinquante premières pages car elle s'ennuyait. Elle nous en dira peut-être plus si elle passe par ici...

L'histoire se passant essentiellement aux Etats-Unis, il compte pour le Challenge US de Noctembule

Un nouveau logo :)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

coinlectureheloise 09/07/2014 16:40


Je viens de lire un excellent avis sur ce roman sur le blog de Katell, ce roman m'intrigue encore plus et je l'ai placé sur ma liste d'achats livresque de la rentrée

sylire 10/07/2014 22:20



@Coinlecturehéloise : c'est un gros coup de coeur pour moi. Un livre que j'ai dévoré, passionnant, vraiment.



Karine :) 14/10/2013 21:45


Je note alors... ça semble passionnant, même si ça a aussi l'air bien dur.

sylire 14/10/2013 22:01



Karine : c'est les deux... C'est une lecture très marquante.



sous les galets 12/10/2013 17:50


POur ma part, il est noté depuis longtemps, mais je sais que je le lirai à un moment où j'ai tout mon temps, parce qu'il a l'air exigeant comme ouvrage.

sylire 13/10/2013 21:50



@Sous les galets : oui, il faut prendre son temps avec ce livre, notamment au début.



antigone 11/10/2013 20:23


J'avais vu le billet d'Aifelle et retenu ce titre qui me plaît particulièrement...


Malgré mes quelques petits coups de coeur de rentrée, je suis d'accord avec toi (blog-it) je n'ai pas encore rencontré non plus LE livre qui me fait chavirer.

sylire 11/10/2013 22:30



@Antigone : oui, le titre est très bon, et résume bien l'esprit du livre. Pour ce qui est des coups de coeur, j'ai bon espoir d'en avoir un bientôt parmi les nouveautés de la
rentrée.



Alex-Mot-à-Mots 11/10/2013 11:18


Je note le titre, et le fait qu'il faille s'accrocher.

sylire 11/10/2013 22:27



@Alex : bonne initiative !