Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 00:01

               logo_radio_blogueur                    

Par manque de temps, je dois faire des choix dans les mes loisirs et la musique passe en second plan depuis quelques années. De temps en temps, tout de même, j'en écoute un peu.  

 Voici ma contribution à cette playlist des blogueurs, proposée par Leiloona : "Je T'Ai manqué" d'Alain BASHUNG.

BASHUNG, je l'ai aimé sur le tard. Je ne comprenais pas ses paroles, ça m'agaçait. Je suis allée le voir en concert peu de temps avant sa mort et un déclic s'est produit. Je ne comprends toujours pas ses paroles mais cela ne me dérange plus...

J'aime particulièrement son timbre de voix. 

 

 

Je t'ai manqué
Pourquoi tu me visais ?

Tous nos échanges
Coulaient de source
Tous nos mélanges
Côtés en Bourse

Tout est brutal
Botté en touche
Tout à l'horizontal
Nos envies, nos amours, nos héros

Je t'ai manqué
Pourquoi tu me visais ?

Tout est extrême
Limites et cônes glacés
Tout est idem
Les vitrines, les pôles opposés

Dans les étoiles
Ou sous la douche
Tout à l'horizontal
Nos envies, nos amours, nos héros...

Je t'ai manqué
Pourquoi tu me visais ?
Et si l'on disait le contraire
Ou si l'on ne disait rien
Si l'on construisait les phrases à l'envers

Ou si l'on soulevait demain
Qui serait l'adversaire ?
Entre nous qui serait le plus malin ?
Et si l'on disait le contraire
Ou si l'on ne disait plus rien ?

Je t'ai manqué
Pourquoi tu me visais ?

Tout est brutal
Botté en touche
Tout à l'horizontal
Nos envies, nos amours, nos héros

Si l'on suivait les voies ferroviaires
Qui aurait le pied marin ?
Si l'on sifflait les fonds de théière
Ou si l'on ne sifflait plus !
Qui serait l'adversaire ?

Entre nous qui serait le plus malin ?
Et si l'on disait le contraire
Ou si l'on ne disait plus rien ?
Je t'ai manqué ?
Pourquoi tu me visais ?  

 
Partager cet article
Repost0

commentaires

L


Ah, Bashung...



Répondre
L


Aaaaaaah j'ai manqué ce titre ! >Je l'ajoute ! 



Répondre
S


@Leiloona : ce n'est pas grave, tu es pardonnée !



A


Pour moi il est trop tard pour le déclic...



Répondre
S


@Anne : ben, tu ne le verras plus en concert, c'est sûr mais qui sait... le déclic viendra peut-être autrement ?



Y


Bon choix : fan depuis longtemps, je l'ai vu moi aussi lors de sa dernière tournée. c'est vrai que ses paroles sont parfois nébuleuses, mais l'interprétation est toujours magistrale. Je chronique
demain un livre sur Bashung.



Répondre
S


@Yv : oui, je me souviens avoir déjà vu des billets sur Bashung sur ton blog.



A


Un vrai poète maudit contemporain.



Répondre
S


@Alex : tu as raison de parler de poésie, on doit voir ses textes ainsi je crois.