Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 00:18

 


      Quadrature - janvier 2014

 

 

 

 

      Voilà un petit moment que je n'avais pas lu de recueil de nouvelles de Quadrature, cette maison d'édition belge spécialisée dans les nouvelles. Quand j'ai vu qu'elle publiait un nouveau recueil d'Emmanuelle Urien, j'ai eu très envie de le lire. En effet, j'avais beaucoup aimé Court, noir, sans sucre" du même auteur.

Moins noires que dans "court noir sans sucre", les nouvelles qui composent "Le bruit de la gifle" mettent en scène des personnages qui ont vécu ou vivent une situation pénible ou dérangeante, et qui la racontent sans détours ni faux semblants. Mes deux préférées sont les plus cruelles : "Têtes mortes" raconte la rencontre, dans un centre pour sans abris, entre un bénévole et une personne qu'il a particulièrement bien connue (et pour cause) autrefois. L'autre nouvelle s'appelle "Tableau de chasse". Elle évoque la relation entre un père et un fils qui se termine on ne peut plus mal, pour une raison qu'on ne comprend qu'à la toute fin. J'aime quand la fin d'une nouvelle claque et surprend. Avec ces deux-là, j'ai été servie ! J'ai moins apprécié les deux premières nouvelles, plus classiques et moins surprenantes. 

Je ne regrette pas cette lecture, mais globalement, elle m'a moins captivée que ne l'avait fait "Court, noir, sans sucre". 

L'avis de Cathulu 

photo (15)


Partager cet article
Repost0

commentaires

M

Je n'ai pas encore lu cette auteure et pourtant, j'ai "Court, noir et sans sucre" dans ma PAL.
Répondre
S


@Manu : dans ce cas commence par Court, noir sans sucre. Si tu n'aimes pas, il y a peu de chances que celui-ci te plaise.



E

Je ne suis pas tentée, je n'ai même pas lu en entier Court, noir sans sucre, tellement j'ai trouvé que c'était glauque.
Répondre
S


Dans ce cas, effectivement, je comprends que tu en restes là.



L

Du coup je retiens le dernier livre cité que je ne connais pas encore ! :)
Répondre
S


@Leiloona : oui, à tenter !



A

Il vaut peut-être mieux ne pas commencer par celui-ci donc. Une auteure pas encore lue...
Répondre
S


@Antigone : je pense effectivemement qu'il vaut mieux commencer par "Court noir sans sucre".



V

Tu comprendras pourquoi je ne vais pas le lire.
Répondre
S


@Valérie : oui...