Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 19:00

Diabase - 2011 - 186 pages

Deux femmes, qui viennent tout juste de faire voler en éclat leur vie de famille pour vivre au grand jour leur histoire d'amour, sont confrontées à la brutale et très grave maladie de l'une d'entre elles. Une lutte pour la vie se met en place, où toutes deux sont parties prenantes. Au fil des heures, une comparaison s'impose entre la lutte que mène la malade et celle que mena sa mère, autrefois, dans le camp de concentration dans lequel elle était détenue, à Auschwitz... 

La malade souffre depuis toujours, plus ou moins inconsciemment, du poids de son histoire familiale. Elle se sent coupable d'avoir eu une existence heureuse et sans souffrance et refuse d'évoquer le sujet de la Shoah avec sa mère. Quand ele tombe malade et souffre le martyre, la jeune femme peut enfin extérioriser la douleur qui la hante. Soutenue par son amie, elle fait face, enfin, au passé familial et chemine parallèlement vers la guérison.

J'ai acheté ce roman l'an passé, au festival du livre de Carhaix, un peu au hasard. La couverture, en noir et blanc, me plaisait beaucoup. J'ai mis un an à me décider à le lire, craignant, je l'avoue, la comparaison scabreuse entre maladie et camp de concentration. J'avais tort de douter car le livre est magnifique, très bien écrit et d'une grande délicatesse. Plusieurs sujets se croisent : la Shoah et sa répercussion sur les descendants des survivants, la maladie, l'amour entre deux femmes, les relations mère-fille....

Un très beau premier roman.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
<br /> C'est fait,je l'ai dévoré. Je ne regrète pas mon achat. La période du lymphome est partivulièrement bien rendue. A se demander s'il n'y a pas une part de vécu.<br />
Répondre
S
<br /> <br /> @Mireille : je suis contente que tu l'aies aimé. Je vais suivre l'auteure car pour un premier roman c'est très prometteur. Pour ce que est du cancer, oui, ça sent le vécu mais si ce n'est<br /> pas le cas, c'est encore plus remarquable.<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> HI,HI, Je l'ai acheté hier à Carhaix !!!Vivement conseillé par l'une d'entre vous !<br />
Répondre
S
<br /> <br /> @Mireille : viens donc me donner ton avis quand tu l'auras lu !<br /> <br /> <br /> <br />
G
<br /> un coup de coeur de Sylire, ça ne se refuse pas ...<br />
Répondre
S
<br /> <br /> @Gambadou : je ne m'attendais pas à faire de ce livre un coup de coeur mais si !<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Quelle belle idée tu as eu d'acheter ce roman.<br />
Répondre
S
<br /> <br /> @Alex : je m'en félicite je dois dire.<br /> <br /> <br /> <br />
D
<br /> Merci de nous faire rêver, bonne fin de semaine, Pascal, journaliste.<br />
Répondre
S
<br /> <br /> @Djemaa : bonne fin de semaine à vous aussi.<br /> <br /> <br /> <br />