Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 22:13

  Le serpent à plumes - collection motifs - sept 2002

 

Trois cent quarante pages pour raconter une nuit, celle du départ d’un pays que le narrateur chérit depuis l’enfance. Vieux Os (c’est son curieux surnom) est un jeune homme de vingt-trois ans. Son meilleur ami, journaliste comme lui, vient de se faire assassiner à Port-Au-Prince parce qu’il avait des convictions opposées à celles du pouvoir dictatorial en place, celui de Baby Doc (Duvalier fils). Vieux Os se sait en danger et accepte, sous les supplications de sa mère, de quitter le pays. Sa dernière nuit, il la veut forte en émotions, il veut s’en souvenir toute sa vie. Derrière lui, il laisse sa mère, bien-sûr, mais aussi des amis qui lui sont chers ainsi que de jolies filles qui l’attirent physiquement et occupent ses pensées. Il quitte aussi Lisa, si différentes des autres filles. Il n'a jamais osé lui avouer son amour. Le fera t'il cette nuit ?

 

J’ai beaucoup aimé ce roman autobiographique qui nous plonge dans la nuit de Port-Au-Prince en compagnie d’un jeune homme qui parle de son pays avec beaucoup d’émotion et d’amour. Le jeune homme n’est autre que Dany Laferrière. Comme son père au même âge, il va devoir s’exiler loin de son pays natal.  En dépit de la dictature qui opprime la population, de la grande pauvreté qui y règne (les deux étant liés), il aime son pays et se trouve déchiré de devoir le quitter. De la dictature qui règne dans son pays, il parle ici longuement. Je dois dire que j’ai mieux compris, en lisant ces lignes, toute la complexité que recouvre ce mal qui ronge beaucoup de pays pauvres.

 

J’ai bien envie maintenant de découvrir ce qui s’est passé après cette nuit qui marque un tournant dans la vie de Dany Lafferière. Je souhaite aussi en savoir plus sur son enfance, évoquée plusieurs fois dans le récit. Il est question notamment de l’époque où il vivait avec sa grand-mère à Petit-Goâve, une période retracée dans « le charme des après-midi sans fin », qui était à l’honneur du blogoclub le 1er juillet dernier.    

 

nullUne plume sensuelle et colorée pour peindre un pays tout en contrastes et attachant.

      

blogoclub

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lapinoursinette 20/07/2010 23:03



Après avoir lu et apprécié "le charme...", ton billet donne très envie de lire celui-ci pour effectivement connaître la suite et l'âge adulte de Vieux Os. L'évocation de la situation politique a
l'air plus affirmée dans celui-ci que dans le premier, ce qui est normal puisqu'il n'était alors qu'un enfant. J'avais lu "Comment faire l'amour..." et j'avais moins aimé : je suis donc contente
grâce au Blogoclub d'avoir retenté ma chance avec Laferrière!



sylire 24/07/2010 22:39



@Lapinoursinette : oui, la situation politique est largement  et très clairement évoquée. Apparemment il y a une suite à ce livre :  son retour à Haiti bien des années plus
tard (l'énigme du retour). Je le lirai certainement. 



Denis 14/07/2010 09:28



Dany Laferrière est un immense auteur blessé par un  Haîti "féroce"


je n'ai pas vrament participéà la lecture du 1er juillet pour cause de vacances mais je compte poursuivre la lecture de cet auteur fascinant


 



Nanne 07/07/2010 21:52



Visiblement un auteur qu'il faut que je continue de découvrir pour la richesse de son oeuvre ! Après cette première découverte, je vais de surprise en enchantement concernant les livres de Dany
Laferrière à travers les présentations sur les blogs ... Je note "Le cri des oiseaux fous" qui ne se trouvait pas à la médiathèque. Je sens que je vais faire de belles découvertes ;-D



sylire 11/07/2010 10:11



@Nanne : je suis certaine que tu adoreras autant que moi "le cri des oiseaux fous".



Marie 07/07/2010 08:42



Au départ, je n'étais pas motivée pour découvrir cet auteur. Toutefois, ton enthousiasme et les billets chaleureux d'autres lectrices sont en train de me convaincre de ne pas passer à côté
de cet écrivain !


 



sylire 07/07/2010 21:01



@Marie : c'est vraiment un auteur à découvrir !



Geoffrey 06/07/2010 20:42



Hâte de découvrir ce livre !!