Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Prochaines sessions :

1er juin : lecture commune de "Un jour" - David Nicholls

Pour contacter le blogoclub : lecturecommune@yahoo.f

Pour en savoir plus sur le blogoclub :

http://www.sylire.com/article-26682108.html

 

9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 18:57

nullLe livre de poche 1992 - 87 pages  (Stock)

Voici une de mes lectures de cet été, dont le billet était resté en souffrance.

Une introduction intitulée « le fusil de chasse » est suivie de trois lettres de femmes, adressées à un homme que le narrateur a pu observer dans la montagne, seul, un fusil sur l’épaule. La lecture des lettres met en lumière, sous trois angles différents, la tragédie qui a frappé l'homme. A l’origine du drame, un amour malheureux pour cause de mensonge, de trahison et de non-dits. Au fil des lettres nous découvrons le vrai visage des protagonistes, ignoré par leurs proches et révélé par les lettres sous forme de confession. Connaît t’on vraiment les gens avec qui l’on vit ?
C'est la question soulevée par Yasushi Inoué.

 

Ce petit livre (87 pages) est assez surprenant tant par sa construction que par le contenu des lettres qu’il contient. On sent que chaque mot a été pesé pour donner à la tragédie l’intensité recherchée. Je l’ai lu d’une traite. Cette oeuvre incontournable de la littérature japonaise a obtenu en 1950 la plus prestigieuse récompense littéraire du Japon, le prix Akutagawa.

 De nombreux billets. Je vous renvoie à Blog'O'Book

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Choco 25/12/2009 20:28


Un classique japonais indispensable, en effet !


Eléa 25/12/2009 18:31


Lu il y a quelques années, pour moi une jolie découverte avec cet auteur. Je suis souvent touchée par la façon d'écrire des asiatiques, leur poésie, leur façon d'agender les mots.


Catherine 19/12/2009 17:42


Lu il y a longtemps... Je ne m'en rappelle plus


dasola 17/12/2009 16:46


Bonjour Sylire, ce court roman, je ne l'ai pas lu mais écouté il ya plusieurs années avec une K7 audio (la seule que j'ai de ce genre). C''est un grand comédien, Gérard Desarthe, qui fait la
lecture. Je me suiis laissée bercer par les mots, c'était très agréable. Bonne soirée.


sylire 17/12/2009 20:40


@Dasola : je veux bien croire que ce soit très agréable à écouter. Il y a beaucoup de poésie dans ce livre.
Bonne soirée à toi !


Canel 17/12/2009 07:16


Bien dit ! je n'ai pas réussi à en parler sans raconter l'histoire... mais je préviens !
Tu as lu la série "Le poids des secrets" de Aki Shimazaki ? c'est proche, c'est très beau.


sylire 17/12/2009 20:39


@Canel : je n'ai pas lu cette série mais j'y compte bien !