Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 00:30

 

                                   Folio (Gallimard 1993) - 203 pages

Nous sommes sur une route de Finlande, de nuit. Deux hommes rentrent de mission, l’un est journaliste l’autre photographe. Aucun des deux n’est emballé par la vie routinière qui l’attend, l’ambiance est donc assez morne quand tout à coup, la voiture heurte un lapin. Le journaliste, Vatanen, sort de la voiture pour porter secours à l’animal mais tarde à rejoindre le véhicule. Excédé, le photographe démarre en trombe et laisse son camarade derrière lui… Vatanen pense dans un premier temps faire du stop pour rejoindre son domicile mais frappé d’une sorte d’électrochoc il prend la poudre d’escampette avec le lièvre blessé et décide de mettre un terme à sa vie d’avant… Après quelques difficultés à se débarrasser de son entourage, il décide de ne plus se donner de contraintes, de travailler quand bon lui semblera, et d’utiliser ses bras plutôt que sa tête.  Nous le suivons dans sa nouvelle vie, riche de péripéties extravagantes et plutôt cocasses.

 

Un extrait :

"Quand Kurko voulu prouver son adresse de flotteur de bois et courut sur la chaîne de rondins de la rive, il tomba dans le fleuve et manqua de se noyer, car il ne savait pas nager. Vatanen tira le vieillard ivre du fleuve glacé et le porta dans la tente. Au matin, l'homme rudement éprouvé s'éveilla le crâne emperlé de douleur, ouvrit la bouche pour laisser échapper une plainte. On constata alors que son dentier était tombé le soir précédent dans le fleuve. La vie est parfois bien déprimante."

 

Quel plaisir de sillonner la Finlande avec Vatanen et son nouvel ami le lièvre ! Très vite j’ai fait le rapprochement avec les racontars de Jorn Riel. Les deux auteurs ont la même verve humoristique et sont amoureux des grands espaces blancs. Une carte de la Finlande nous permet de suivre le périple extraordinaire des deux compères. Bravant le froid, se débarrassant au passage d’un ours un peu collant ou d’un corbeau affreusement voleur, Vatanen et son lapin avancent tranquillement vers le cercle polaire en faisant des haltes de plusieurs mois dans des forets, où Vatanen où  loue ses bras. Il rencontre toutes sortes de personnages savoureux et profite de la nature de façon la plus simple du monde. Le lièvre suit le mouvement, compagnon agréable et peu encombrant.

 

« Le lièvre de Vatanen » est devenu un livre culte dans les pays nordique et s’est vendu à plus de 100 000 exemplaires en France. C’est un roman très facile d’accès, avec une philosophie de vie peut-être un peu simpliste mais qui met de si bonne humeur qu’on sort de la lecture requinqué. Génial, non ?


 Une lecture commune avec Bladelor

  objectif_pal




 4/34 (pal ce jour : 48)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nina 28/02/2010 23:53


J'ai adoré ce livre, il est loufoque mais quel talent pour écrire un livre comme ça pourtant je ne suis pas fan de cet auteur, je n'aime pas tous ses romans


sylire 02/03/2010 22:21


@Nina : oui, il faut du talent et de l'imagination à revendre !


Anne 05/02/2010 19:54


Celui-là je n'ai jamais eu envie de le lire...cette histoire de lièvre me parait trop farfelue.


sylire 06/02/2010 22:19


@Anne : le lièvre est vraiment accessoire dans l'histoire, même s'il est le déclancheur de toute l'histoire. Ce qui te plaira c'est l'idée de tout plaquer pour vivre une vie simple en
pleine nature...


Marie L. 05/02/2010 18:21


Depuis "Le bestial serviteur etc.", j'ai bien envie lire un autre roman de Paasilinna et celui-là me fait de l'oeil! Ce que tu en dis renforce un peu plus encore mon envie de le découvrir...
Ca attendra juste que j'ai déballé mes cartons (et avant ça, il faudra que je déménage!)... ;)


sylire 06/02/2010 22:08


@Marie L : ah les cartons de livres et les déménagements


Géraldine 03/02/2010 22:21


J'adore sortir d'une lecture de bonne humeur alors je note !


sylire 04/02/2010 18:50


@Géraldine : dans ce cas, pas d'hésitation !


Alex-Mot-a-Mots 03/02/2010 17:20


Un roman que je n'avait pas du tout apprécié. Je crois que j'en attendais trop.


sylire 04/02/2010 18:49


@Alex : ça arrive...