Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 00:37

Lu par Bertrand Suarez-Pazos - 25 heures  

Pour mieux connaitre l'oeuvre de John Irving, après avoir été fortement marquée par "A moi bien des personnages", son dernier roman, j'ai eu envie de découvrir son livre culte et d'inspiration autobiographique, "Le monde selon Garp", publié dans les années 80. L'ouvrage n'est pas simple à résumer car il y a plusieurs histoires qui s'imbriquent les unes dans les autres. L'histoire principale, celle de la famille Garp, a pour point de départ un personnage peu conformiste qui se prénomme Jenny Fields. Cette jeune infirmière, féministe et avant-gardiste, a fait un bébé "toute seule" (ou tout comme). Son enfant, le fameux Garp, épousera une de ses camarades d'enfance, Hélène, et aura des enfants. Autour d'eux gravitent d'autres personnages, dont certains assez extravagants, comme le travesti "Roberta".

Garp et sa mère Jenny ont pour point commun d'être tous deux écrivains. Jenny est l'auteure d'un seul roman "Sexuellement suspecte". L'ouvrage, défendant des théories féministes, obtiendra un succès phénoménal. Garp a plus de mal à se faire connaître. Il écrit par intermittence, occupant le reste de son temps à s'occuper de sa famille. En décrivant les états d'âme de Garp, Irving nous invite à réfléchir au processus de la création littéraire. Des écrits de Garp s'intercalent dans le texte (une nouvelle et des résumés de ses romans). J'avoue que j'ai trouvé ces passages un peu longs, bien qu'ils s'intègrent bien au roman.

La construction de ce livre est assez complexe (pour ne pas tarabiscotée) mais je n'ai jamais perdu le fil. Heureusement, car il est plus complexe de revenir en arrière avec un livre audio, qu'avec un livre "papier". Les sujets évoqués sont assez proches de ceux que l'on retrouve dans "A moi bien des personnages"  : le sexe, l'identité sexuelle, le couple, la place de la femme dans la société, la paternité... mais chacune des histoires est ancrée dans son époque. L'humour est au rendez-vous grâce à l'autodérision pratiquée par Garp.

J'ai passé un bon moment avec ce livre mais si vous n'avez jamais lu Irving, je pense qu'il vaut mieux commencer par un autre titre, plus accessible. 

La version audio est très réussie. Le lecteur est tout à fait à la hauteur.

Merci à Enna pour pour le prêt (coup de coeur pour elle)

free-road-trip-games-audio-book


Partager cet article

Repost 0

commentaires

éléa 19/02/2015 18:27

J'avais adoré ce roman, et il m'a marquée pour longtemps, car lu il y a 10 ans et je me souviens presque de tout. Un gros coup de coeur pour moi cet auteur.

Tiphanie 05/02/2015 22:24

J'ai découvert Irving avec ce roman il y a une quinzaine d'année, un vrai coup de coeur!

sylire 05/02/2015 22:51

Si ce n'est pas fait, il faut que tu lises son dernier roman, alors, "A moi bien des personnages".

Kikine 02/02/2015 01:14

J'ai lu le livre et je l'ai trouvé un peu long. Je n'ai pas particulièrement aimé.

sylire 02/02/2015 13:20

@Kidine : il faut être motivé !

BlueGrey 28/01/2015 11:46


Mon premier Irving !  :)  Et j'avais beaucoup aimé...
On trouve déjà dans ce roman les sujets récurents (pour ne pas dire les obsessions) d'Irving : la paternité, le sexe, le rôle de l'écrivain...

sylire 02/02/2015 13:07

@BlueGrey : oui, c'est pourquoi je voulais le lire. Je pense que l'on comprend mieux son oeuvre après avoir lu "le monde selon Garp".

Alex-Mot-à-Mots 21/01/2015 14:33


Une lecture que j'avais bien aimé. Mais les derniers Irving m'ont déçus.