Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Prochaines sessions :

1er juin : lecture commune de "Un jour" - David Nicholls

Pour contacter le blogoclub : lecturecommune@yahoo.f

Pour en savoir plus sur le blogoclub :

http://www.sylire.com/article-26682108.html

 

27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 22:01

 

Editions Gaia - Oct 2009 -250 pages

Après avoir lu « La vierge froide et autres racontars », « La maison des célibataires », puis « Le jour avant le lendemain », c’est avec gourmandise que j’ai attaqué ce tout dernier opus de Jorn Riel. Comme lors des précédentes lectures, je me suis régalée grâce à la verve inégalable de cet écrivain danois. Je puis vous assurer, en outre, que le dépaysement est garanti.

 

Nous sommes plongés dans le nord-est du Groenland en compagnie de chasseurs qui vivent, le plus souvent à deux, dans des stations isolées de toute civilisation. De temps à autres ils se rendent visite, ce qui donne lieu à de joyeuses fêtes, préparées longtemps à l’avance et bien arrosées. Jorn Riel, avec son talent de conteur hors du commun, nous fait vivre les péripéties parfois dramatiques mais le plus souvent cocasses de ces hommes un peu bourrus mais dont le sens de l’amitié n’est jamais pris en défaut.

 

On peut imaginer avec « Le naufrage de la Vesle Mari et autres racontars », que Jorn Riel met un terme à sa série des racontars. En effet, nos chasseurs viennent de se voir signifier par le gouvernement que leurs stations de chasse allaient être fermées et qu’il leur fallait donc songer à un reclassement. Pas simple pour des hommes habitués à vivre isolés de la société ! Jorn Riel va pourtant imaginer à chacun le destin qui lui correspond le mieux….  Chaque chapitre raconte une histoire mais toutes sont liées entre elles. Le dernier chapitre offre un clin d’œil au délicieux petit roman la « maison des célibataires », dont je conseille également la lecture au passage.

 

Des histoires tendres et rafraîchissantes qui mettent de bonne humeur à tous les coups !

  Les avis enthousiastes de Lily et Cathulu

  Challenge du 1% littéraire 2009

 14/14 (challenge atteint !)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Joelle 12/08/2010 08:42



Depuis ma lecture de La vierge froide, je me promets de iire d'autres livres de cet auteur et puis, à chaque fois, d'autres titres viennent prendre la place dans la PAL ! Mais je note celui-ci
qui a l'air tout aussi savoureux !



Hélène 20/07/2010 21:35



Les racontars celtiques (dont fait partie cet opus) sont des romans que j'aodre, sitôt que je sens une vilaine petite déprime s'insinuer (c'est pernicieux ces trucs là), je plonge dans ces pages
et la déprime finit gelée au fond d'un placard. Efficacité assurée..



sylire 20/07/2010 22:10



@Hélène : c'est tout à fait cela :-)



Denis 14/07/2010 09:38



un très grand auteur en effet comme quoi la littérature nordique est passionnante



Ys 02/07/2010 20:44



Ah le Groenland, ça fait rêver ces jours-ci ! Je note encore l'auteur, je me suis mise aux nouvelles via les Américains, je pourrai certainement passer aux Danois !



sylire 02/07/2010 20:55



@Ys : effectivement, c'est une lecture raffraichissante à tous points de vue ! Ici en Bretagne, il a fait chaud ces derniers jours mais supportable !



Nanne 30/06/2010 21:20



Depuis le temps que je veux découvrir cet auteur atypique, il faudrait quand même que je me lance, surtout que la plupart de ses romans ne sont pas très épais et devraient être lus très
rapidement ... Je me demande ce que j'attends, surtout que ce sont des lectures rafraîchissantes avec les températures du moment ! Bravo pour la réussite dans ton challenge littéraire et chapeau
bas ;-D



sylire 02/07/2010 20:22



@Nanne : pour commencer avec Jorn Riel je te conseille "la vierge froide et autres racontars".