Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 08:03

Audiolib 2013 - collection bien-être et vie pratique

(Editions Plon 2012)

 Lu par François Hatt - Durée d'écoute 7 heures 10

 

Un professeur de philosophie nommé Sandro se rend au fin fond d'une forêt tropicale à la rencontre d'une tribu qu'il tient responsable de la mort de sa femme. Il demande aux mercenaires qui l'accompagnent de l'aider à mettre en oeuvre un plan particulièrement machiavélique qu'il a concocté en hâte avant d'arriver sur les lieux. Son idée est de venger sa femme en rendant malheureux le peuple réputé le plus heureux du monde. Je ne vais pas m'étendre sur la façon dont il va opérer, vous le découvrirez si vous lisez le roman.

J'ai trouvé ce conte philosophique simpliste et gentillet. L'idée de Laurent Gounelle est de pointer du doigt l'individualisme et le matérialisme de nos sociétés de consommation. Il tente de démontrer qu'on serait plus heureux en se contentant de moins. Quel scoop !

Je n'ai rien contre le mélange fiction/réflexion, bien au contraire, mais la démarche de Gounelle manque de subtilité. L'écriture fluide et le ton enjoué du lecteur m'ont permis toutefois d'écouter ce conte philosophique sans déplaisir et de ne pas laisser l'agacement prendre trop de place durant l'écoute.  

Un conte philosophique un peu trop simpliste à mon goût

 

logo du site3/10 

L'avis d'Enna (en phase avec le mien) 

 L'avis de Florence (plus enthousiaste)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Philisine Cave 14/05/2013 19:49


Oui, tu as raison concernant son public et c'est même très touchant de le cotoyer à une rencontre avec Gounelle dans la librairie Dialogues à Brest, comme j'ai pu le faire dans le passé. Des gens
sympas et émus, heureux de leur lecture qui semble avoir répondu entièrement à leur attente. Bonne soirée. 

sylire 14/05/2013 22:53



@Philisine : je ne suis pas surprise...



Philisine Cave 12/05/2013 21:22


Simpliste est un excellent adjectif concernant le précédent roman gounellien Les deux (et compagnie).

sylire 13/05/2013 22:11



@Philisine Cave : je pense qu'il a son public, qui n'est pas le notre. Il en faut pour tous les goûts !



Géraldine 11/05/2013 22:51


Tu es un peu cool avec l'auteur que Val dont je viens de lire le billet.


Une chose est sûre, je ne lirai pas ce livre.

sylire 12/05/2013 09:29



@Géraldine : disons que je n'aime pas massacrer...



Un autre endroit 11/05/2013 18:48


Oh purée ! j'ai eu peur que tu dises que c'était vachement bien !! ;-)

sylire 12/05/2013 09:24



@Un autre endroit : tu voilà rassurée alors



Itzamna Librairie 11/05/2013 15:56


Bonjour,
Je viens de rendre ma copie pour le Liebster Award que m'a décerné Argali.
Je te tag à mon tour si tu le veux bien et te propose de répondre aux questions que j'ai eu tant de mal à concocter !
A bientôt.
http://itzamna-librairie.blogspot.fr/

sylire 12/05/2013 09:22



Itzamma : merci d'avoir pensé à moi. Je suis taguée 4 fois (au moins) et je n'ai pa encore répondu. Je vais voir ce que je peux faire !